micetto responsive
nos conseils

Réparer les bêtises de son chat !

05/07/2015
Réparer les bêtises de son chat !

Nos amis les chats peuvent se reveler des prédateurs redoutables et nous sommes parfois confrontés et déroutés par leur cruauté.
Si attraper les souris fait partie de leur rôle, il n’empêche qu’ils peuvent provoquer de vrais ravages et ce particulièrement parmi les jeunes oiseaux encore inexpérimentés.
Notre chatte Galia a fait des siennes récemment. Alors qu’un moineau venait boire de l’eau de la fontaine du Boudha, dans notre jardin de Clichy (92), la démone a réussi à l’attraper au vol.
Nous nous sommes empressés de délivrer l’oiseau de la gueule du chat et nous l’avons déposé dans une cage à hamster. L’oiseau était sonné mais vivant.
Nous l’avons laissé se remettre toute la nuit après avoir pris la précaution de sortir les chats.
Le lendemain, nous craignions de le retrouver mort, suite à une hémorragie interne. Mais non, il allait malgré une aile cassée.

Notre moineau après une nuit de recuperationC’est alors que nous avons appelé la Ligue de Protection pour les Oiseaux (LPO)
Une jeune femme trés aimable nous a répondu et contre toute attente nous a pris très au sérieux. Il parait que les moineaux sont en baisse importante dans la région parisienne, suite à des désinsectisations périodiques.
Elle nous a expliqué ce que nous devions faire dans une telle situation.
Tout d’abord, mettre l’oiseau dans une boite en carton pour d’une part éviter qu’il ne se blesse et d’autre part, que la pénombre lui évite de stresser. Puis, elle nous a enjoint de le porter au CEDAF, Centre d’Accueil de la Faune Sauvage, situé dans l’enceinte de l’Ecole Vétérinaire de Maisons Alfort.
Le CEDAF est une Association pour la sauvegarde des animaux sauvages constituée d’une équipe de 130 étudiants vétérinaires, de 60 stagiaires et bénévoles et 15 encadrants. Elle est soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis, la S.P.A., la Fondation Brigitte Bardot, Animalis et Waltham.  Le CEDAF accueille les petits mammifères et les oiseaux, pigeon, faucon, moineau, cygne...
Les soins sont gratuits et l’Association vit grâce à ses fondateurs et aux dons qu'elle peut recevoir..
Lorsque nous sommes arrivés à l’Ecole Vétérinaire, les gardiens nous ont guidés vers un local  où sont déposées une série de cages de toutes tailles, de la plus petite pour des oiseaux à la plus grande pour un rapace ?
On dépose l’animal et on remplit un dossier avec ses coordonnées. Une personne passe toutes les heures pour emmener les animaux déposés au Centre de soins.  
Nous avons eu la chance de voir arriver cette personne qui nous a expliqué ce qu’ils allaient faire avec notre moineau. Si la fracture de l’aile est une simple fracture, l’oiseau sera soigné puis déposé dans une volière plus grande à chaque étape de sa guérison pour qu’il puisse s’entrainer à voler à nouveau avant d’être définitivement relâché. Par contre, si la fracture est ouverte, il semble que sa guérison ne sera pas possible.
Une autre jeune femme est arrivée avec une perruche blessée et un homme accompagné de son fils avec un petit merle tombé du nid.
La bénévole a pris tous ces animaux. Elle a précisé que la perruche ne serait pas remise en liberté car, comme les pies et les corneilles, elle tue les moineaux. Mais elle assure qu’elle sera soignée quand même pour être ensuite donnée à quelqu’un. Le petit merle va être pris en charge, a-t-elle assuré.
Cette initiative originale permet de donner une seconde chance aux animaux blessés et de réparer les assassinats de nos chats.
Le CEDAF a accueilli 2400 animaux en 2014.
Le CEDAF recueille tous les animaux appartenant à la faune sauvage européenne sans exclusive.
Leur équipe s’occupe d’environ 2000 animaux chaque année dont 85 % d’oiseaux et 15 % de mammifères appartenant à une cinquantaine d’espèces différentes.
Les soins sont gratuits, c'est pourquoi les dons sont nécessaires pour nous permettre de fonctionner.
A noter que si l'on est pas situé dans la région parisienne le mieux est de s'adresser à l' U F C S qui dispose de 45 centres qui recueillent partout en France les animaux sauvages, blessés, malades, mazoutés ou en difficulté pour les soigner en vue de les relâcher dans leur environnement naturel.

 Decouvrir le site du Centre d’accueil de la faune sauvage d’Alfort (CEDAF) et celui de l'Union Francaise des Centres de Sauvegarde de la faune Sauvage (UFCS)

 Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats

les dernières mises en ligne