micetto responsive
nos actualités

Il tue un chat : 1 an de prison ferme

Il tue un chat : 1 an de prison ferme

Le tribunal de Niort n’a pas du tout apprécié le comportement d'un jeune homme âgé de 22 ans qui à tué le chat de sa compagne dans des conditions horribles après avoir brutalisé cette dernière. Le tribunal l'a envoyé en prison pour un an aussitôt le jugement prononcé.


Le président du tribunal, Bruno Bourdeau, après avoir exposé rapidement  les violences exercées par ce jeune  le 28 octobre 2012 à Niort sur son ancienne compagne s'attarde sur le chat qui a fait les frais d'une violence inouïe de la part du jeune prévenu. Entre le 19 et le 21 octobre 2012, il frappe d'un coup de bâton le chat de sa compagne, au motif que le chat de son ami vient de jouer avec ses clés. Il place ensuite l'animal de compagnie de son ex compagne dans un sac et jette le tout à la poubelle. C'est ce qu'il tente d'expliquer au magistrat qui lui pose des questions de plus en plus précises sur le sujet.
« Les enquêteurs ont retrouvé du sang partout dans l'appartement, y compris au plafond. Et puis on vous croit difficilement quand vous tentez de vouloir nous faire penser qu'il n'y a pas eu préméditation. En réalité, vous aviez dit à plusieurs reprises à votre compagne que vous n'aimiez pas son chat. Je n'aime pas trop ce genre de choses », finit par lui dire le président du tribunal. « Quand on est capable de faire ce genre de choses sur un animal, on peut faire la même chose sur un être humain. »
Même type de remarques de la part du ministère public qui s'inquiète du fait que le prévenu n'a exprimé aucune sorte de regrets durant l'audience et, au contraire, a tenté, pour tout ce qui lui est reproché, de se déresponsabiliser. « Cela dénote d'une personnalité dangereuse », conclut le procureur de la République Émilie Rayneau. Cette dernière requiert 8 mois de prison, dont 4 mois avec sursis et mise à l'épreuve durant 2 ans. Des réquisitions que le tribunal estime insuffisantes. Le jeune Niortais a finalement été condamné mardi à un an de prison ferme avec mandat de dépôt et le jeune homme a été aussitôt conduit en prison.

Voir l'article de la Nouvelle Republique

les dernières mises en ligne