micetto responsive
nos actualités

Des pneus ou des patins ? Chat marche bien la pub !

Des pneus ou des patins ? Chat marche bien la pub !

Chez Feu Vert, Ramsès, le pouvoir d’a…chat ! Chez Leroy Merlin, Gigi l’amoroso, le chat… viré !
Feu vert est une boîte énorme qui propose dans les centres commerciaux une vente d’accessoires et un atelier pour les monter.
Jusqu’en 2009, sa mascotte a été un chat aux yeux verts, Ramsès, et la devise de l’entreprise est « La patte de l’expert », le mot pattes est en effet multiple, il désigne entre autres les rouflaquettes qui tombent sur les joues, il est ici utilisé en jeu de mot, d’une part la patte de l’animal et d’autre part la dextérité d’un artiste, l’amalgame étant logique puisque l’on connaît la délicatesse du chat dans ses mouvements.
On connaît aussi son sens de l’économie (il y a plus fort dans ce domaine, c’est le rat mais l’animal n’est guère vendeur…), et pour une société qui veut représenter l’excellence et le économique en même temps, le chat était en effet un symbole très original, très visuel et surtout très attachant, voire attendrissant, il y a des millions de propriétaires de chats en France.
Et bien sûr, Ramsès I, car il y aura un Ramsès II, a les yeux verts.
On notera aussi au passage la référence à l’Egypte, pays où les chats étaient divinisés et momifiés.
En fait, le chat Ramsès, symbole de la marque depuis 2005, s’appelle ainsi parce que son dresseur, archiconnu d’ailleurs, Pierre Cadeac, lui avait donné ce nom.
En 2009, Ramsès devient un chat … en 3D, virtuel en quelque sorte.
Il est certain qu’il fait du coup exactement ce qu’on lui demande, les dresseurs d’animaux de cinéma sont de petits génies mais cela prend du temps, cela coûte cher et les chats ne sont pas précisément les animaux les plus faciles à dresser.
Donc, le nouveau Ramsès est virtuel, moderne quoi…  
Mais du coup, il peut inviter son cousin le lion, en synthèse aussi, pour montrer la résistance d’une remorque vendue dans ses magasins.
Il peut glisser sur le verglas en passant sous les roues d’une auto.
Il peut vous expliquer que chez lui c’est comme chez l’autre mais c’est moins cher…  
Il peut tout faire Ramsès !
Bon, Ramsès n’est pas seul à faire battre les cœurs sur les écrans…
Depuis peu, une autre star apparaît sur les écrans de pub de la TV, pour Leroy Merlin…  il s’appelle Gigi, il est jaloux du mec qui vient installer ses tringles chez sa maîtresse. Avec un jeu de mots coquins, la fille amoureuse (un peu façon pétasse quand même) dit « elle est géniale ta tringle »…
Jeu de mots multiple car on se souviendra que « grimper aux rideaux » est aussi un signe prometteur…
Ensuite, Gigi se met à déchirer la moquette pour embêter le spécialiste de la tringle.
Bon, pour avoir vécu, en vrai, la jalousie du chat d’une fiancée, il y a longtemps, les coups de griffe n’avaient rien de virtuel mais ce sont de bons souvenirs, j’opterais bien pour Gigi, mais si chez Feu Vert on sourit autant que sur la pub, cela changera des concessions (toutes marques) où l’on a l’impression qu’il y a trop de clients et que l’on gêne quand on y vient claquer des fortunes… 

Décidément, les chats c’est la vie !
Economie ou tendresse ?
Chat… pardeur   ou  Chat… bada bada?  
Ramsès ou Gigi ?
Des pneus ou des patins ?
Des patins couffins bien entendu… 

 

les dernières mises en ligne