micetto responsive
nos actualités

Histoire de Poussy un chat analphabète qui fréquente le beau monde

Histoire de Poussy un chat analphabète qui fréquente le beau monde

Poussy n’a pas fait d’études, il n’est pas allé à l’école mais il s’offre le luxe de faire écrire ses mémoires par un nègre, un chat noir car Poussy est, lui aussi, un chat, héros d’un joli petit livre de J. Aufrère qui vient de paraitre aux éditions Persée.

La vie de Poussy est relatée avec poésie : une naissance dans la pauvreté, sous une caravane mais dans le bonheur de découvrir la vie et la campagne, dans la liberté. Poussy était un chat des champs dont les activités étaient la chasse aux mulots et les cabrioles de ses amours avec la Moumounia, jeune chatte noire en chaleur.

Recueilli après la mort de son maitre, le jeune chat intrépide et curieux, poussé par son amour de la liberté s’aventure de plus en plus loin, là où les dangers affluent. Enfermé par mégarde dans un cagibi et sauvé de justesse, confronté à la mort de ses maitres, Poussy change à plusieurs reprises de maisons et de vie à fur et à mesure de ses péripéties.

De chat des champs, il devient chat de salon et se contente d’observer les visiteurs humains, “ ces créatures bizarres, bruyantes et instables, perpétuellement agitées”.

“Quand les amis arrivaient, j’étais libéré car j’étais l’attraction et contribuais à ma façon au plaisir de l’assemblée. J’étais admiré, caressé. L’une me grattait la tête, l’autre me chatouillait le cou, je me laissais tripoter avec délectation.”

Poussy écoute les conversations des invités : il sait qu’il croise un ministre, futur président de la République et futur académicien sans très bien comprendre ce que cela signifie. Il connait tout sur Bébert le chat de Céline mais croit que ce dernier est une femme. 

Il regrette surtout sa jeunesse dans la campagne et décrit sa vie en ville ainsi : “Beaucoup de confort, peu d’aventures et pire plus jamais d’amour”.

“Je regrettais la rue, les jardins, les pâtures, les champs, les bosquets où se réfugiaient les lapins, les toits des remises et des cabanes, les campagnoles et les mulots que je guettais à la sortie de leurs trous, les roucoulades des pigeons et des tourterelles, le chant des pinsons, l’appel du coucou au Printemps et le cri déchirant des chattes en folie.”  

Avec l’âge, notre petit félin s’assagit. Il mène un vie tranquille avec une vieille dame et deux autres chats. Une vie de chat heureux ce qui ne l’empêche pas de vadrouiller dans le jardin toute la nuit.

Poussy reve. Il aurait pu naitre en Egypte et être le chat d'une princesse, ou bien le favori du Prophète Mohamed.

Suivi de son chat noir écrivain, Poussy nous fait part de ses réflexions pertinentes sur les relations homme/chat : “Les chats et les hommes communiquent par la langage des sens”. Chat analphabète, il philosohe sur les fonctions du langage, sur la mort et l’au delà.

J. Aufrère, retraité de l’Education Nationale, a réalisé un joli livre destiné aux amoureux des chats et aux enfants. Le personnage principal, Poussy est bien campé et attachant. Ses attitudes, ses réactions se définissent par sa nature féline en observation du monde des humains.

Obtenir Poussy Autobiographie d'un chat analphabète par J Aufrère aux éditions Persée.

les dernières mises en ligne