micetto responsive
nos actualités

Bob le chat des rues chez Jean-Claude Gawsewitch par James Bowen et Anath Riveline

Bob le chat des rues chez Jean-Claude Gawsewitch par James Bowen et Anath Riveline

Un nouveau livre vient de paraitre chez Jean-Claude Gawsewitch : “Un chat des rues nommé Bob” de James Bowen et Anath Riveline.

Comment un simple chat peut-il aider un drogué un peu asocial à retrouver le bon chemin ?

James et son amie Belle vivent an Australie et sont tombés dans le piège de la drogue et quand ils s’en sortent, ils rechutent ensuite l’un après l’autre.

James décide de s’expatrier en Angleterre. Musicien et chanteur, il souhaiterait s’insérer dans un groupe mais n’arrive pas à ses fins et doit se contenter de chanter dans la rue ou le métro.

Un jour, il trouve sur son palier un pauvre chat blessé après une bataille avec d’autres chats des rues.

James n’hésite pas une seconde. Lui qui n’a que très peu d’argent va dépenser une fortune chez le vétérinaire pour soigner l’animal recueilli qu’il nomme Bob. Bob va beaucoup mieux et guérit de ses blessures.

Une amitié très forte est née. James emmène Bob avec lui partout et notamment à Covent Garden où il chante et Bob devient la vedette. Après bien de péripéties (dont un séjour en prison) James retrouve son chat qui est devenu sa seule attache et son repère.

Qui aide le plus l’autre ? Est-ce James qui protège son chat, le nourrit et l’abrite ou est-ce Bob qui aide James et lui redonne une raison de vivre ?

James vend des journaux à la sortie du métro et Bob remporte un vif succès surtout auprès des femmes qui ne manquent pas de le caresser lorsqu’elles achètent leur journal. A Picadilly, tout le monde connait Bob, le chat des rues, star de You Tube.

Il ne faut pas manquer de lire ce récit qui est un exemple de plus sur le rôle extrêmement positif du chat auprès de son maitre. Bob a permis à James, en proie avec la drogue et des difficultés financières et d’insertion sociale, de dépasser les obstacles. Le pauvre chat blessé est devenu un samaritain.

Merci Bob. Nous avons tous le sentiment que nos animaux de compagnie nous rendent au multiple les soins que nous leur apportons. Que ferions-nous sans eux ?

Acquérir Bob le chat des rues

les dernières mises en ligne