micetto responsive
nos actualités

Bonne nouvelle pour les asthmatiques et les allergiques au chat et au chien.

Bonne nouvelle pour les asthmatiques et les allergiques au chat et au chien.

Bonne nouvelle pour les asthmatiques et les allergiques au chats et au chiens.
Des chercheurs de l’Université de Cambridge pensent avoir découvert comment se déclenche l’allergie au chat. Le Journal of Immunology rapporte les travaux de l’équipe et un traitement pourrait être trouvé.
 
Contrairement à ce que croient beaucoup de gens, l’allergie n’est pas causée par les poils du chat mais par ses secrétions. La salive, en premier lieu : le chat se toilettant beaucoup en répand sur son pelage et dans l’atmosphère.
La salive donc mais aussi l’urine et les peaux mortes, denommées squames, contiennent une toxine bactérienne, appelée du nom savant “lipopolysaccharide”, LPS. Cette toxine agit en interférence avec un récepteur immunitaire du corps humain, appelé TLR4 dont la réponse cause les démangeaisons et difficultés respiratoires que subissent les malheureux allergiques.

L‘étude est menée essentiellement par le Docteur Clare Bryant. Celle-ci expose à la Presse : “Non seulement, nous avons découvert que le LPS exacerbe la réaction de la réponse immunitaire aux squames du chat mais nous avons également identifié la partie du système immunitaire qui le reconnait. C’est un grand pas qui pourrait mener au développement de traitements capables d’empêcher l’organisme des allergiques de réagir si intensément aux pellicules du chat.”
Le traitement qui consiste à inhiber le TLR4, serait aussi efficace pour les allergies au chien car c’est le même processus.
 
Tous les propriétaires de chien et de chat confrontés aux problèmes de l’allergie peuvent se réjouir. Même s’il faudra attendre encore quelques années pour pouvoir disposer du traitement, c’est une grande espérance pour ceux qui subissent les troubles décrits plus haut et sont néanmoins attachés à leur animal.
C’est un espoir aussi quand on pense au nombre d’abandons qui ont eu lieu pour cause d’allergie, on peut espérer que ce phénomène diminue.

les dernières mises en ligne