micetto responsive
nos actualités

Japonais devenu « Cartouche » pour nourrir ses chats…

 Japonais devenu « Cartouche » pour nourrir ses chats…

Cartouche est un célèbre chef de gang, qui détroussait ses riches victimes, souvent en attaquant des bijoutiers ou des carrosses de luxe entre Paris et Versailles, qui reversait une partie de ses gains aux pauvres. Bien entendu, il finit par être arrêté et roué, horrible supplice bien digne de cette époque, en 1721. On est en pleine période de la Régence, due au fait que Louis XIV avait régné et donc vécu tellement longtemps (54 ans sur le trône !) que ses enfants et ses petits enfants sont morts avant lui et en 1715, le futur Louis XV, son arrière petit-fils, n’a que cinq ans…

Un Japonais, Mamoru Demizu vient d’être arrêté un peu pour le même motif (mais il ne sera pas roué vif !). Il avait effectué en une année une série de vols lui rapportant près de 136.000 €, et ce pour pouvoir nourrir ses 120 chats de mets considérés comme gastronomiques… Effectivement d’ailleurs, même à 120, pour bouffer 136.000 € en un an, les greffiers ont dû bâfrer du foie gras et de la langouste à la louche !   

Le « Cartouche » nippo-félinophile a été accusé de 32 vols de haut rang, avec une prédilection pour l’argent et les bijoux. 

Sa justification est qu’effectivement, après avoir claqué plus de 25 000 yens (150 €) de bouffe, deux fois par jour, il trouvait que les câlins avec ses chats étaient plus sympas. Deux remarques personnelles ici, d’abord en effet l’homme est probablement un peu cintré, d’autre part limite assassin car sur-nourrir un chat c’est le tuer à petit feu… 

Il y avait 20 chats chez lui et plus d’une centaine dans un hangar à proximité de sa maison, ceci se passe à l’ouest du Japon, dans la ville d’Izumi. 

Demizu sortait de minuit à quatre heures du mat’ chaque nuit, pour distribuer du poulet et du poisson à ses chats. Ce qui explique les sommes astronomiques investies, le poisson au japon coûte un fric monstre, on sait que ce pays dévaste la ressource halieutique du Pacifique… Et comme il n’y a plus rien, les prix montent façon missile ! Un thon rouge de 220 kilos a été acheté récemment près d’un million et demi d’euro par une boîte qui fait des sushi, soit 6600 € le kilo… Finalement, le plus taré n’est peut-être pas notre « Cartouche » nippon !  

C’est en 1993 que Demizu a commencé à avoir des chats. A partir de 2010, il donne ses propres restes de nourriture aux chats errants de son quartier. En 2011, il perd son job, mais il arrive quand même à nourrir ses protégés grâce à l’argent de sa compagne du moment. Des chats nourris par un maquereau, on reste dans le poisson (Ouaf !) Et puis, le nombre de chats augmentant de façon importante, il s’est retrouvé à court de cash, et c’est alors que lui est venue l’idée d’une redistribution des richesses façon Cartouche et Robin des Bois, en direct…

Bon, nous ne savons pas ce qui est advenu des 120 chats du coup abandonnés à leur sort. La SPA locale ne pouvait sûrement pas en prendre autant d’un coup, et par ailleurs, au niveau national, avec une centrale nucléaire dont les réacteurs ont été mis à l’air libre par un tsunami, les Japonais ont … d’autres chats à fouetter ! 

les dernières mises en ligne