micetto responsive
nos actualités

Une étudiante de Taïwan poursuivie pour avoir mis son chat dans un bocal de verre...

Un chat dans un bocal à Taiwan

Un pot en verre, on y met des confitures, des cornichons, des stylos sur un bureau. Pour y mettre un chat, il faut déjà être un peu dézingué de la tronche, pour le prendre en photo en plus, on doit monter une marche supplémentaire sur l’échelle de l’imbécillité, pour la publier sur le net, il faut carrément repousser les limites de la connerie, et pour refuser toute forme de demande d’excuses, il faut en plus être franchement malade, je ne dis pas « une grosse poufiasse » par respect pour le beau sexe mais je le pense très fort…
Elle s’appelle donc Kiki Lin et est collégienne à Taïwan, à l’université de Taichung Providence.
On pourrait du coup se dire « ouf, c’est loin de chez nous un truc aussi crétin », mais hélas, il ya une valeur totalement universelle, à vrai dire c’est même la seule, qui est la connerie humaine, et la cruauté vis-à-vis des animaux en fait partie.
Il y a aussi une justice, pas du tout universelle celle-là, mais bon, dans certains pays, elle fait comme elle peut, et à Taïwan, la cruauté contre un animal est punie, sévèrement même, ça peut aller jusqu’à un an de tôle ferme !
Kiki Lin a expliqué qu’elle a voulu punir son chat qui s’était mal conduit.
Et la suite tourne à l’horreur. La mise de la photo sur facebook, a déclenché une vague de protestations.
Après avoir été informée des poursuites engagées contre elle, aucune contrition.
“Les protestations” dit-elle “ je n'ai que trois mots à répondre. Ha !Ha!Ha! » Elle a aussi expliqué aux journalistes de China Post qu’elle étudiait une nouvelle façon de transporter son chat, parce qu’elle ne dispose pas du sac idoine. 
“Je l’aime tellement” dit Kiki Lin, “j’étais juste en train de tester le meilleur moyen de l’emmener avec moi. Et je ne l’ai fait qu’une fois. Je ne vois vraiment pas pourquoi on me critique comme ça sans savoir de quoi il retourne. Ce gens ont vraiment du temps à perdre!»

Ce qui est sûr c’est que si elle prend un an ferme, elle en aura du temps, pour savoir ce qu'est la souffrance de l’enfermement…

les dernières mises en ligne