micetto responsive
nos actualités

Un chat ambassadeur de la liberté de la presse

Un dessin du chat de Nadia Khiari Willis de Tunis

Nadia Khiari, enseignante aux Beaux Arts de Tunis, par son ingéniosité et son courage est devenue dessinatrice satirique en pleine révolution tunisienne.
Le 13 janvier 2011, après voir entendu le dernier discours du dictateur Ben Ali quelque peu déconcertant, elle s’est lancée instinctivement dans le dessin satirique et a crée un personnage-clé, Willis from Tunis, un chat !  Un chat très particulier qui devient vite la coqueluche sur sa page de Facebook.
C’est son propre chat, dénommé aussi Willis qui a inspiré la jeune femme pour créer son héros satirique.

Nadia Khiari est elle-même une grande amatrice de chats qu’elle apprécie pour leur caractère indépendant, leur amour de la liberté, leur spontanéité, leur répugnance à tout ordre contraignant, leur refus du pouvoir.

A une période extrêmement tendue et mouvementée par les soulèvements dans les rues et leur répression, N.K. a trouvé une détente en s’exprimant par ses dessins, dévoilant les tabous de la Société tunisienne, éclairant la vie quotidienne d’un comique de situation dont elle est coutumière. Willis from Tunis est un chat mais, selon les situations où il est représenté, il peut incarner aussi bien une femme âgée qu’un jeune rebelle. Dans un dessin significatif, on le voit avec son panier à provision dans un marché regardant un étal de produits aux noms évocateurs (“misère,” “chômage,” “médiocrité”) et demandant au marchand : ”Il vous reste un peu d’espoir en stock ?” et au marchand de répondre : “Ca a fleuri au Printemps mais ça s’est vite fané.”

Toute la situation en Tunisie est représentée ici avec humour, poésie et dérision.

“Dessiner était un moyen pour moi d’expulser mes angoisses, de partager avec mes proches, de les faire sourire dans ces moments très angoissants.” explique-t-elle.

C’est ainsi qu’un chat devint l’ambassadeur de la liberté d’expression et opposant à la censure.

Le succès de Willis from Tunis a été immédiat et s’est développée rapidement pour atteindre à présent 30.000 adeptes.

Nadia Khiari a publié un livre “Willis from Tunis, chronique d’une révolution” en Mars 2011. D’autres livres ont suivi. N.K. a réalisé des tags lors de la journée mondiale contre la torture.

Si elle ne fait pas de dessins dans la presse (les journaux sont encore trop politiques; elle préfère garder son indépendance), elle fournit chaque jour un dessin nouveau sur sa page Facebook. 

Nous saluons son talent sans cesse renouvelé . 

Talent qui a été recemment distingué en effet Nadia Khiari a, à l'occasion de la rentrée académique de l'Université de Liège (Belgique) placée sous le thème de «La liberté d'expression et la liberté d'accès à l'information»  reçu le titre de docteur honoris causa.

les dernières mises en ligne