micetto responsive
nos actualités

Le chat au bureau, à l'école, à l'hôpital, à l'hospice ?

Personne âgée et un chat dans un hospice

De plus en plus, l’animal a une place dans l’Entreprise, les commerces, les hôpitaux ou même l’école.
Il n’est plus rare de venir à son travail avec son chien : les chauffeurs de taxi ont parfois un chien dans leur voiture ; dans les cafés, un chien veille souvent au coin du bar ; chez certains coiffeurs, un petit chien se vautre dans un panier au milieu  des bigoudis ; dans une agence de voyage à Neuilly un carlin s’allonge dans la vitrine en regardant les passants. On a bien connu Max, le Jack Russel d’Alessandra Sublet, tous les jours sur le plateau de C à vous. Personnellement, j’ai travaillé dans un bureau avec un labrador et deux perroquets. Ces derniers parlaient. Un gros malin leur avait appris à dire “petit con”, refrain qu’ils répétaient sans cesse à la barbe des visiteurs qui venaient signer des contrats importants (c’était dans l’industrie nucléaire). L’ambiance n’était pas sans rappeler le monde de Gaston La Gaffe mais croyez-moi, tout se passait très bien.
Les chats ont aussi leur place dans les restaurants, dans certains magasins. Je me souviens d’une mercerie où la patronne, une très vieille femme et son vieux gros chat très câlin passaient leurs journées dans la boutique aussi vieille qu’eux. Le chat faisait le public relation avec les clientes qui, loin d’être rebutées, le gratifiaient d’une caresse. Et la discussion portait sur les derniers exploits du petit greffier 

S’il est vrai que le chat est interdit de séjour dans les magasins d’alimentation (on peut comprendre pourquoi) il est de plus en plus présents dans les autres lieux. A la clinique vétérinaire de Neuilly où j’emmène mes chats, chien et chat des vétérinaires déambulent dans le cabinet pendant que leurs maitres font leurs consultations et ils cohabitent avec les animaux en visite.

Avi Bitton est avocat, nous rapporte Rue 89 dont le cabinet compte neuf personnes, six avocats, deux juristes et une secrétaire. Il faut y ajouter un chat, Salomon.
Avi Bitton explique :”En fait, j’ai toujours aimé les animaux. Et malheureusement, je n’ai jamais eu de chat... Je me suis dit que s’il était au bureau, on pourrait tous s’en occuper, alors qu’à la maison, il resterait beaucoup seul.”
Avi Bitton pense que le chat apporte “tendresse sur le lieu de travail” ; il a une action calmante dans un milieu stressant. Il remplit un rôle relationnel important entre les antagonistes du monde du travail.

Nous nous souvenons de Dewey, le chat bibliothécaire aux USA ainsi que de son homologue en Russie et de leurs déambulations dans les rayonnages. Ces chats furent tellement connus que les équipes de télévision se déplaçaient pour les interwiever et leur rôle fut très important dans la promulgation du renom de leur organisme. A l’école du Chat de Clichy, une petite chatte écaille de tortue, nommée Venise, ne quitte pas le chalet qui sert de bureau administratif ; elle y passe ses journées et est considérée comme la secrétaire de la Comptable. 

Les maisons de retraite commencent à faire appel aux chats pour détendre les personnes âgées, parfois très isolées de leur proches, leur donner un contact et un centre d’intérêt. Le chat est une lueur d’espoir qui reste à ces personnes souvent démunis. Il apporte un peu d’humanité dans un monde dur et égoïste.

Les chats ont un rôle thérapeutique reconnu par les médecins. Dans les hôpitaux, le chat aide le patient à surmonter ses souffrances.
Rappelez-vous d’Oscar, le chat qui vit dans une maison de retraite dans le Connecticut et qui est capable de sentir la fin proche des patients et va s’installer dans leur chambre auprès d’eux pour les assister dans leurs derniers moments. 

Bien sur, des mauvais coucheurs vont critiquer la présence du chat sur un lieu de travail au motif que "ce n’est pas hygiénique", "que" le chat provoque des odeurs" ou qu’il est "la cause d’allergies."

En réalité, il n’y a pas de problème d’hygiène à condition de bien entretenir les litières et de les mettre dans une pièce retirée.

Les avantages qu’apporte le chat dépassent les inconvénients : il apporte cette part d’humanité que les gens oublient dans la lutte quotidienne du monde du travail, il provoque du liant entre les collègues, il permet de garder la capacité de rêver en le regardant vivre.  Il suffit de constater le succès du bar à chats qui a ouvert ses portes à Paris, il y a quelques semaines pour se convaincre de l’utilité de nos petits greffiers dans le monde moderne.

les dernières mises en ligne