micetto responsive
nos actualités

Chambéry, un carnage ? Ou une arnaque ?

La une du Dauphine

Depuis l’histoire du mec qui a été collé en tôle pour avoir joué au lancer de chats, j’ai la désagréable sensation que le sujet est très « vendeur »… 

Les faits… 

Dans un parc de la ville de Chambéry, les restes d’un feu de camp, ce qui est déjà assez étonnant, en principe un parc est fermé la nuit… même si  l’on sait qu’il peut s’y passer des tas d’activités plus ou moins secrètes et plus ou moins légales mais des massacres, non, jamais vu… 

Des promeneurs ont trouvé au petit matin, à côté des restes du feu, un cadavre de chat brûlé. 

Notre confrère Le Dauphiné se demande, peut-être y’a-t-il là un soupçon d’exagération, si l’animal n’a pas été embroché… 

La SPA embraye et fait une autopsie du chat pour savoir s’il a été grillé vif ! 

Bon, je sais qu’il ya de gros malades capables de choses que je n’arrive pas à imaginer. 

Moi, trouvant ce genre de scène, j’aurais pensé que quelqu’un a perdu son chat et n’avait pas les moyens de le faire incinérer dans les règles, cela explique le parc, le feu, le chat carbonisé. 

Mais c’est sûr qu’avec une histoire comme celle-là, le tirage du journal ou les clics sur le net n’auraient pas fait un triomphe… 

Alors qu’un chat embroché et grillé vif là oui, ça devient un papier du tonnerre… 

Des fois, j’ai un peu honte… en fait sur ce coup là j’ai forcément honte. 

S’il y a ne serait-ce qu’un soupçon de vérité dans l’histoire, j’ai honte de l’humanité, ce n’est pas la première fois mais ça ne diminue pas pour autant, c’est toujours aussi terrifiant et insupportable… 

Si ce n’est pas vrai, j’ai honte qu’il y ait des écrivaillons qui se disent journalistes capables de monter une histoire pareille pour faire du buzz. 

Sur ce, je vais faire un câlin à mes chats, j’ai de la chance, je fais partie de ceux qui peuvent s’offrir une crémation de temps en temps… 

Merde, je deviens morbide. 

Vite, les greffiers, on saute sur tout ce qui bouge, plumeau, papier de bonbec, ombres sur les murs, balles de ping pong…  et tant pis pour les voisins ! 

les dernières mises en ligne