micetto responsive
nos actualités

Ne pas suspecter son chat de pouvoir transmettre la Tuberculose,

Un chat chez le veterinaire

Le Service Publique de Santé Britannique (PHE) a constaté pour la première fois la transmission du bacille de la Tuberculose d’un chat contaminé par la bactérie Mycobarterium bovis, à un humain.

“Ce sont les deux premiers cas mondiaux de transmission de la Tuberculose d’un chat à l’homme au vu de nos connaissances actuelles,”a déclaré le PHE.

Quatre personnes ont été infectées et deux ont développé la maladie. Pour les non-initiés, il faut préciser que la tuberculose est une maladie qui peut rester latente dans l’organisme très longtemps sans évoluer. Près d’un tiers de l’humanité serait en contact avec le bacille sans pour autant développer la maladie ni la transmettre.

La tuberculose est habituellement transmise par les bovins ou les brebis et jusqu’à présent pas par les chats.

On savait que la transmission de la maladie d’un animal à l’homme était possible, par voie aérienne ou par l’alimentation, principalement par le lait des vaches et des brebis. Cette dernière transmission s’opérait autrefois lorsque le lait n’était pas pasteurisé et est aujourd’hui pour ainsi dire nulle.

Suite à ce constat de transmission d’un chat à un humain, faut-il s’inquiéter et craindre son propre chat domestique ? Dans les chaumières, les maitres vont-ils regarder avec suspicion leur petit félin avec qui ils dormaient la veille ?  

La tuberculose fait peur et si les journaux ont soulevé l’effroi dans la population par leur révélation, heureusement les scientifiques rassurent.

Ces cas de transmission sont les premiers à être observés et restent très exceptionnels. Il ne faut pas paniquer mais simplement prendre quelques précautions comme de se laver les mains après avoir caressé son chat. A fortiori, si c’est un chat errant. Le PHE pense que les chats atteints du bacille en Grande-Bretagne, l’ont été suite à des morsures par un blaireau ou autre mammifère. 

Pendant l’année 2012, plus de huit mille cas de tuberculose se sont déclarés en Grande-Bretagne dont seulement quarante transmis par les bovins. Parmi ces derniers, il s’agit généralement de personnes âgées qui ont été infectées dans leur enfance et ont développé la maladie soixante ans plus tard sans doute à l’occasion d’un nouveau contact.

La contamination en provenance d’un chat ne peut se faire que par voie aérienne et reste exceptionnelle. Il n’y a donc pas de peur à avoir.

A savoir néanmoins reconnaitre les symptômes de la maladie chez le chat : toux, respiration difficile et amaigrissement, voire des abcès autour de la tête et du cou.

Mais, ne paniquez au moindre éternuement ou toux de votre petit chat, sinon vous n’avez pas fini de cauchemarder !

les dernières mises en ligne