micetto responsive
nos actualités

L'Afrique vue par les chats

Michèle Dubois au Salon des Chiens et des chats 2014 de l'Espace Champerret .

Au Salon des chiens et des chats de l’Espace Champerret j'avais rencontré Michèle Dubois, intéressante auteure de plusieurs ouvrages sur les chats. Michèle Dubois, née en 1946, a travaillé longuement en tant que Cadre dans les hôpitaux psychiatriques. Elle a deux passions : les animaux mais plus particulièrement les chats et l’Afrique.

L’Afrique, ce continent captivant qui, quand on l’a connu, ne peut pas s’oublier. C’est une couleur du jour, des odeurs, des impressions qui marquent à vie. Michèle Dubois nous communique dans ses oeuvres cet attachement à l’Afrique qu’elle nous décrit avec les yeux des chats.

Son oeuvre principale, “Moi, Gadget, chat de brousse” lui a valu le prix Fernand Mery 2007. C’est un livre très attachant, émouvant où l’Afrique et ses guerres sont décrites en toile de fond telles que le chat peut les ressentir. Oeuvre habile où, sans tomber dans l’anthropomorphisme, Michèle Dubois fait parler deux chats, Gadget et Bietry qui raconte chacun leur histoire jusqu’à ce que leurs routes se croisent. Ces deux vies de chats sont tirées d’une histoire vraie que l’écrivaine a connu de près lorsqu’elle était en Côte d’Ivoire.

Gadget, chat noir et blanc, est né dans la brousse où, perdu, seul et apeuré, il sera sauvé par une jeune femme, bénévole dans une ONG. Il mènera auprès d’elle une vie d’amour remplie d’aventures et de bonheur. La guerre va apporter une ombre à son bonheur et c’est exilé en France qu’il passera le plus clair de ses jours. Il gardera toujours une nostalgie de sa chère brousse. Bietri, petite femelle tricolore, elle aussi a eu son lot d’émotions et de frayeurs dues à la guerre et son cortège de blessures, de misères et de violences. Echappant aux massacres, la petite chatte erre plusieurs jours dans la ville ravagée et son destin la mène par un tuyau d’écoulement des eaux à pénétrer dans une modeste maison où la recueillera la même jeune femme. C’est ainsi que Bietri quittera la Côte d’Ivoire et rencontrera en France Gadget, déjà un vieux matou.

Tout l’amour de l’Afrique et des chats sont dépeints dans ce charmant livre avec talent et sens poétique. Le caractère aventureux du matou Gadget s’oppose à la tendre sensibilité de la petite femelle Bietri. Leurs vies de chats, leurs activités félines, leurs émotions animales et leurs amitiés nous émeuvent dans ce récit délicat. 

 Michèle Dubois présentait au Salon aussi son charmant petit livre “L’Ange et le Vagabond”, conte destinée aux enfants, plein de tendresse et de poésie, qui aborde le douloureux problème de l’abandon des animaux de compagnie au moment des vacances. Rappelons ue plus de 60 000 animaux sont abandonnés chaque année, laissés errants, seuls face aux dangers extérieurs; des petits êtres qui n’ont pas été préparés à cette épreuve. Ce livre est à lire même si on a largement dépassé l’âge de l’enfance. Lui aussi est tiré d’une histoire vraie.

Michèle Dubois ne s’arrêtera pas là. Elle est en train d’écrire un récit mettant en scène un chat vivant au sein d’un établissement psychiatrique et qui, par sa présence calme et sereine, rassure les patients. De plus en plus souvent, on a recours aux animaux, chiens ou chats dans les hôpitaux ou maisons de retraite. C’est un sujet grave et très contemporain. Nous serons intéressés à lire ce nouveau livre d’un milieu que Michèle Dubois connait bien.     

Moi, Gadget, chat de brousse par Michèle Dubois aux Editions Publibook.

L’Ange et le Vagabond par Michèle Dubois aux Editions les Plumes d’Ocris. 

Obtenir : Moi, Gadget, chat de brousse par Michèle Dubois aux Editions Publibook.

les dernières mises en ligne