micetto responsive
nos actualités

En Suisse Alémanique, un seul chat par famille !

La une de Le Matin du 31/05/2014 intitulé : Zurich lance la politique du chat unique

Bon, on sait depuis Guillaume Tell que nos voisins helvètes n’aiment pas les pommes. On sait en revanche qu’ils aiment les banques, le chocolat et donc les vaches (le cacao il faut aller le chercher plus loin !), ils aiment les jolies montagnes pointues, même qu’elles figurent sur les tablettes de chocolat, il y a même des chocolats en forme de montagnes pointues. 

Ils aiment aussi la diversité, avoir quatre langues dans un même pays et ne pas se foutre tout le temps sur la gueule, par les temps qui courent, c’est un bel exploit (Français, Allemand, Italien, Romanche). 

On sait depuis peu qu’ils aiment aussi les chats… solitaires. 

Bon, il faut bien comprendre que la Suisse est un tout petit pays (48 000 km2) et que ce qui garantit sa force c’est la neutralité, même si au demeurant elle a toujours eu les meilleurs soldats au monde, certes battus à Marignan, une fois seulement, aujourd’hui ils protègent le pape et ils sont mobilisables dans l’armée de leur pays jusqu’à 50 ans, s’ils refusent les périodes dans la milice, ils paient 3% d’impôts en plus !

Alors, pour être neutre, faut respecter tout le monde. Les oiseaux, les rongeurs, les papillons, et libellules, les petits serpents inoffensifs, les grenouilles (les crapauds, si tu les bouffes, t’es mort, tous les chats savent ça…). 

Or, les chats, en particulier ceux qui vivent en espace ouvert, ont une tendance atavique à pourchasser ces petits animaux, chez moi par exemple, pas l’ombre d’un cafard… 

Comme il faut respecter tout le monde et que les chats ne respectent pas les proies et amusements sus-cités, la « Zürcher Tierschutz », la protection des animaux zurichoise, vient de demander qu’il n’y ait qu’un chat par foyer. 

Il est vrai que quand on est neutre (depuis 1815), c’est pour éviter toute invasion. Et que selon les chiffres zurichois, il y aurait 430 chats par km/2 dans le canton, au total un million et demi de greffiers dans toute la Suisse/Schweiz/Svizzera/Svizra (je sais c’est chiant mais la neutralité est à ce prix du respect de toutes les langues en toute occasion...). Ce qui est colossal parce que si l’on pense qu’il ne doit pas y en avoir beaucoup au sommet du Cervin/Matterhorn/Cervino (en Romanche je ne sais pas, pardon, amis de la région des Grisons), ni au sommet de toutes les montagnes du pays, ça fait qu’en plaine, ou plutôt sur les plateaux, il y en a vraiment beaucoup ! 

Bref, c’est une invasion, et ça, en Helvétie, on est contre. Au fait, je suis sûr que vous ne le savez pas, sauf si vous êtes un peu du coin et je salue tous nos lecteurs du pays cité ci-dessus et ci-dessous, mais la dénomination officielle du pays est Confédération Suisse et non Confédération Helvétique comme c’est si souvent écrit, à tort, par mes confrères. (Schweizerische Eidgenossenschaft/ Confederazione Svizzera/Confederaziun Svizra).

Donc, pour combattre l’invasion, seule solution, le numerus clausus. Et donc, un chat par foyer. 

En somme, la Confédération... fait des rations !

L'article de Le Matin du 31/05/2014 intitulé : Zurich lance la politique du chat unique

les dernières mises en ligne