micetto responsive
nos actualités

En Allemagne, la chasse aux chats est légale et nous l’espérons sera peut-être interdite !

Un chat errant.

Oui je sais, c’est dur à croire. Mais en Allemagne, la chasse aux chats est autorisée, contrairement à ce qui se passe en France.
La raison invoquée est que quand ils sont à plus de 200 mètres d’une habitation, ils deviennent des animaux nuisibles. Les fédérations de chasseurs, on sait le poids électoral colossal de cette population, affirment qu’un seul chat peut se farcir mille oiseaux par an...
Et le bilan est assez lourd, entre 8000 et 12 000 chats sont flingués chaque année...
C’est totalement consternant, bon, on ne donne surtout pas de leçons, les Allemands ne sont pas les premiers à autoriser ce genre de massacre, aux USA il a fallu ramener des bisons d’Europe parce que l’animal avait disparu des grandes plaines, chassé pour sa viande, sa peau et aussi pour affamer les indiens dont c’était la principale ressource en protéines.
En France, le loup et l’ours ont été massacrés parce qu’ils étaient soi-disant dangereux pour les troupeaux (étonnant, ce n’est pas le cas en Italie ni en Espagne!), leur retour n’est d’ailleurs toujours pas admis dans certaines régions...
Dans le monde, le requin, véritable nettoyeur des mers, est massacré parce qu’il fait peur mais surtout parce qu’en Asie, ses ailerons valent le prix de l’or...
Des exemples de ce genre il y en a des centaines...
Mais flinguer du chat... les bras m’en tombent... On imagine cela impossible, surtout si près de chez nous...  
En Allemagne, les régions (länder), contrairement à ce qui se passe en France, sont très puissantes et peuvent établir leurs propres règles dans beaucoup de domaines.
C’est ainsi qu’en Rhénanie du Nord-Westphalie (on est proche de la Belgique, avec des villes importantes comme Cologne, Essen, Aix la Chapelle), le ministre régional de l’environnement va présenter au parlement régional un projet d’interdiction de la chasse aux chats.
Et les associations de chasseurs ne décolèrent pas, font monter au créneau leurs représentants, menacent les élus de faire élire leurs adversaires s’ils votent l’interdiction, une grosse campagne de presse est en cours.
C’est au nom des chats que je condamnerai ces chasseurs, le problème est plus culturel que moral, pour le reste, je l’ai dit, en France, on n’a de leçons à donner à personne sur ce genre de principe. J’ai parlé des ours et des loups, il faudrait aussi y ajouter les aigles, toutes jolies bestioles qu’il est extrêmement difficile de protéger, attaquer une habitude culturelle est la chose la plus difficile au monde... Bon, les partisans des oiseaux doivent penser que c’est très bien de zigouiller du chat... Moi c’est la chasse que je n’aime pas. Chacun son truc...     

 

les dernières mises en ligne