micetto responsive
nos actualités

Le chat peut être soigné aux médecines douces...

Le chat peut être soigné aux médecines douces...

Ce n’est pas un gag, je sais que le monde se partage en deux, médecine douce-médecine pas douce (mais alors pas douce du tout !), il était donc logique que la mode (et l’efficacité, je ne veux surtout pas toucher à vos certitudes !) concernent un jour le chat...
Perso, je crois beaucoup aux ostéos, les fameux ostéopathes qui depuis mon époque rugby me permettent de continuer à bouger comme un autre. L’acupuncture kif kif, les massages kif kif...
Je parle de ces méthodes modernes parce que l’ostéo spécialisé dans le félin ça existe, l’acupuncture pour chat ça existe, le massage et l’homéopathie aussi...
Bon, j’ai du mal à imaginer comment le chat comprendra tout de suite que les aiguilles piquées partout ça fait du bien, quand je vois comment ils râlent quand je leur coupe les tapons. Mais bon, on sait aussi que les chats sont infiniment plus intelligents que nous !
L’ostéopathie pour chats existe aussi, elle permet parfois d’éviter une opération, bon, d’après nos renseignements, ça coûte une blinde mais que ne ferait on pas pour nos chatounets ? L’arthrose, les problèmes de hanche, tout ça est horriblement douloureux et éviter çà à son chat, et la chirurgie par-dessus le marché (qui elle aussi coûte une blinde...), ça vaut le coup de « claquer un Pascal », comme on disait il y a quelques années, avant cette monnaie qui ne ressemble à rienet qui s’appelle euro...
Il ya des ostéos pour chats vétérinaires et des ostéos pour chats qui ne sont pas vétérinaires, les deux se valent... et valent le même prix !
L’homéopathie est intéressante dans ces maladies récurrentes des chats que sont les problèmes rénaux. Mais aussi le mal des transports ou les troubles intestinaux. Bon, leur faire avaler des pilules n’est jamais simple, il faut attraper le coup... Mais il est certain que quand ça va marcher, ce sera phénoménal, comme chez les hommes, certains ne marchent qu’aux trucs lourds, d’autres aux pilules...
Pour les affections respiratoires, les infections urinaires, l’aromathérapie (on soigne par les plantes, les tisanes, les extraits), ça peut marcher mais il se dit aussi que là, il faut vraiment faire appel à des vétérinaires spécialisés, car des plantes totalement inoffensives pour l’humain peuvent être toxiques, voire mortelles pour les animaux. Ici le charlatan peut devenir meurtrier.
Une conclusion ? Sauf dans le cas de l’aromathérapie où il faut faire attention, les médecines douces ne peuvent pas faire de mal, si c’est bien fait. Donc si cela vous branche en général, essayez, si matou aime ça et si ça marche, il vous le fera savoir. Mais attention à qui vous confiez votre animal, ce sont des spécialités, et il faut donc trouver des spécialistes. Parce que le chat ne donnera pas de précisions sur ce qui lui fait mal, si c’est mal fait, le non spécialiste risque un gros coup de dents ou de griffe. Et vous c’est votre larfeuille qui va prendre un coup de griffe... Bref, à tenter si vous êtes accros au truc, mais pas n’importe comment. 

 

 Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

les dernières mises en ligne