micetto responsive
nos actualités

Encore une histoire qui se termine bien en cette période de Noél pour Welsey

Encore une histoire qui se termine bien en cette période de Noél pour Welsey

Cette histoire qui nous est racontée par Sophie Jane Evans sur Mailonline comme celle de notre Beethoven démontre qu’il y a  beaucoup plus de gens qu’on l’imagine qui ont un grand cœur. Wesley dénommé le chat pirate croupissait depuis des mois dans un refuge de la "Noah’s Ark Aniamal Foundation". Et personne n’en voulait. Il est vrai et on ne peut le nier Wesley n’était pas très beau et c’est bien le moins qu’on puisse dire. avec un seul œil et un visage ingrat. De plus il était noir et on sait que beaucoup de gens sont bêtement superstitieux. 

Wesley avait malgré tout une première fois tapé dans l’œil de Rheanne Chrise Taylor. Elle avait alors été émue par ce chat si triste que personne ne voulait aimer. Malheureusement pour des raisons personnelles elle n’avait pu l’adopter. Reahnne devait déclarer à ce sujet «"Wesley était seulement âgé de 5 semaines lorsque je l’ai vu pour la première fois. Le fait qu’il n’ait qu’un œil  et une tête particulière m’a fait l’aimer encore plus. Malheureusement lors de cette première visite, je n’étais pas en mesure de le ramener chez moi " Peut être prise de remord 6 mois plus tard elle retournait au refuge et découvrait que Wesley était toujours là. Cette fois ci sans hésiter elle l’adopta.

Aujourd’hui non seulement Wesley a gagné de vivre dans une famille aimante  mais aussi de nombreux amis sur Instagram. A la date du 25 décembre 2015 Whesley avait déjà plus de 6100 amis Instagram.

De cette histoire émouvante Rheanne Chrise Taylor retire la morale suivante: "Si Welsey m’a bien appris quelque chose, c’est que nos défauts nous rendent finalement si beaux. Wesley est aimé parce qu’il est différent".  

  Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats