micetto responsive
nos actualités

Un chat prévient d'une explosion de gaz.

Un chat prévient d'une explosion de gaz.

La loi nous oblige à poser dans nos maisons des détecteurs de fumée mais il en est également de vraiment efficaces : les chats.
A Toulouse, un félin vient encore de nous en fournir la preuve ainsi que nous le relatent la Dépêche du Midi et 20 Minutes.
Dimanche 28 Février 2016, une jeune femme habitant dans le quartier du Busca est intriguée par le comportement de son chat.
“C’est mon chat qui m’a alertée. J’allais m’endormir, même si depuis déjà un petit moment j’entendais des bruits bizarres venant d’un appartement voisin. Comme je savais que l’habitant était particulier, je ne me suis pas trop inquiétée. Mais là le chat fixait le mur, il était agité et m’a sauté dessus pour m’alerter. Je suis allée sur le balcon et là, panique, une grosse fumée noire sortait de la baie vitrée.”
La jeune femme appelle les pompiers et, en proie à un grand stress, elle cherche fiévreusement en vain ses clés et panique à l’idée d’être enfermée chez elle alors que le feu s’est déclaré dans l’immeuble.
Enfin, elle retrouve ses esprits et ses clés  et rejoint sur le palier le père du voisin lequel, habitant en face, a vu la fumée. Mais la porte du logement est verrouillée et ils doivent attendre l’arrivée des pompiers pour y pénétrer. C’est alors, que les pompiers constatent que le robinet de gaz est grand ouvert. Le locataire a disparu. En fait, lorsqu’il a entendu les sirènes , conscient qu’il avait fait une bêtise, il s’est enfui par la fenêtre, en descendant par les balcons. Du sang a été trouvé sur le balcon et sur le sol, deux étages plus bas.
Heureusement, il n’y a pas eu d’explosion. On peut imaginer les dégâts si le chat n’avait pas prévenu !
Le jeune homme a été retrouvé à 5 h du matin et hospitalisé en milieu psychiatrique. 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats    

 

les dernières mises en ligne