micetto responsive
nos actualités

Signez la pétition pour que cela ne se renouvelle plus

Signez la pétition pour que cela ne se renouvelle plus

 

 

Le président d'une Union local des chasseurs est dans le collimateur, soupçonné d’avoir piégé, abattu et brûlé un chat. Il nie et parle d’un accident.
Le dernier tour de Looping, c'était le 31 décembre dernier. Il n'est pas rentré de sa balade quotidienne aux alentours de la rue des Chaumes. Un écart de Château-Larcher, parsemé de pavillons, bordé de champs et proche d'une scierie.
Trois jours plus tard, le jeune chat d'un an et demi est retrouvé à quelques dizaines de mètres de la maison. Sur un tas de cendres jonché d'ossements, c'est une silhouette noircie, rétrécie qui est découverte.
Le couple prévient la gendarmerie et porte plainte contre X.
Très vite, les regards se tournent vers un voisin : P..... R....., président local des chasseurs. Ce dernier est entendu par les gendarmes, son domicile est perquisitionné.
" Tous les chats disparaissent dans notre quartier "
« Il nous a expliqué que c'était l'œuvre de son chien que c'était un accident, qu'il n'avait pas pu le retenir en ouvrant la porte. Le chien s'est jeté sur Looping et l'a tué. Il a déposé un mot d'excuses dans notre boîte aux lettres. On aurait pu s'en contenter si Looping n'avait pas été brûlé. »
Brûlé pour dissimuler quoi ? C'est ce que se demandent ses maîtres, Corinne et Olivier Sabourin. Ils lancent alors le grand jeu avec autopsie, radio… « La puce électronique a pu confirmer l'identification de Looping. On voit sur les radios qu'il a une balle logée dans le thorax, la présence d'un collet sur la patte avant. Ce n'est donc pas causé par un chien pyromane !
Surtout que Looping n'a plus de pattes arrières qui semblent avoir été coupées net, il n'a plus de queue. Combien de temps est-il resté pris au piège avant d'avoir été froidement abattu ? Bizarrement dans notre secteur, tous les chats disparaissent. »
Les propriétaires de Looping sont intimement convaincus que leur chat a été pris dans un piège puis tiré comme un lapin et brûlé pour tout effacer.
« On ne va pas nous faire croire qu'un épagneul breton manie des armes de chasse et pose des pièges ! », raillent-ils.
La balle retrouvée dans le corps de Looping a été prélevée pour expertise. Il s'agit d'abord d'en vérifier le calibre, peut-être du 22 LR, et, ensuite, de déterminer quelle arme a pu la tirer.
Au domicile du président des chasseurs, perquisitionné par les gendarmes, aucune arme de calibre 22 LR n'a été retrouvée, indique une source judiciaire. En revanche, il y avait des cartouches de ce calibre-là.
« Les piégeurs utilisent souvent le 22 pour tirer les animaux qui sont pris dans la cage. Il n'y a pas eu d'arme de calibre 22 LR retrouvée lors de la perquisition, mais on a trouvé une arme de chasse qui n'était pas déclarée. Et ça c'est un délit. »
Il risque de valoir au président des chasseurs une convocation devant le tribunal correctionnel, en audience collégiale, pour détention illégale d'arme. En plus de la peine encourue, son permis de chasse peut lui être retiré à titre de peine complémentaire. « Je suis persuadée que c'est lui », martèle Corinne Sabourin désormais elle aussi dans le collimateur des gendarmes pour avoir distribué des tracts dans les boîtes aux lettres de ses voisins.
C'est le texte de la pétition diffusée sur Facebook et qui interpelle le procureur demande « une peine exemplaire » contre le président local des chasseurs dont la démission et l'interdiction de chasser sont réclamées.
De son côté, P.... R..., joint hier par téléphone, s'en tient à une ligne de conduire simplissime… ne rien dire !
« Il y a une enquête contre moi en cours, je ne peux rien vous dire. »

Extrait de la Nouvelle République du 15 Mars 2016

Pour signer la pétition qui doit être adressée à Madame le Procureur de la république cliquez ici

 

 Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats     

 

les dernières mises en ligne