micetto responsive
nos actualités

Trois heures furent nécessaires pour le sauvetage d’un chat empalé

Trois heures furent nécessaires pour le sauvetage d’un chat empalé

En ce mois de Juin 2016, une promeneuse marchait dans le parc des Evaux près de Genève lorsque au détour d’une allée, elle a remarqué un chat en grande détresse. Il était empalé sur une branche et souffrait le martyre sans doute depuis plusieurs heures.
La jeune femme prévint tout de suite l’Association SOS chats et les pompiers qui se rendirent immédiatement sur place.
Vraisemblablement, le chat avait du être effrayé par des chiens et était monté à l’arbre puis il est tombé sur la branche qui l’a empalé.
Le sauvetage a été délicat et a pris plus de trois heures.
Un vétérinaire est arrivé et a endormi le chat pour éviter qu’en se débattant il n’aggrave sa blessure.
Les pompiers ont d’abord scié la branche au-dessus du chat puis ont coupé la base de la souche.
Une fois dégagé, le chat a été transporté chez le vétérinaire qui a enlevé le morceau de bois de 20 cm environ planté dans la hanche de l’animal.

Valérie Dérivaz, la Présidente du SOS chats, était présente et a expliqué à quel point le chat était un miraculé car aucun organe vital n’a été touché par le bâton. “A quelques centimètres près, il transperçait l’artère fémoral ou la paroi abdominale”a-t-elle souligné. 

Le vétérinaire a confié que le chat devait être empalé depuis près de 24 h, la plaie était vilaine et “des mouches y avaient pondu leurs oeufs”. 

A présent, le petit félin est tiré d’affaires, il a été recueilli par SOS chats et se remet de sa blessure. Il ne dédaigne pas ses croquettes. Désormais, il s’appelle Vlad, du nom de Vlad  Tepes, l’empaleur. Ce personnage très cruel fut élevé par les Ottomans qui voulaient en faire un janissaire. Cet épisode de sa vie explique sans doute l’obsession de cet homme pour le supplice du pal, spécialité ottomane. Rassurez vous cependant Vlad n'a cependant empalé que quelques personnages, mais de haut rang : c'est ce qui a frappé les imaginations et lui a valu son surnom de ?epe? (l'empaleur)

Espèrons que Vlad oubliera sa mésaventure et qu’il sera adopté par une famille aimante.

  Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats  

 

les dernières mises en ligne