micetto responsive
nos actualités

Une chatte sauvée grâce à la ténacité de son maitre.

Une chatte sauvée grâce à la ténacité de son maitre.

Bogny-sur-Meuse, une localité des Ardennes, a été le théâtre d’un fait divers qui s’est bien terminé grâce à la ténacité de Christopher Babey, maitre d’une chatte au beau nom de Pépite.
Le 20 Mai 2017, Pépite comme tous les chats, contemple le paysage par la fenêtre. Mon chat y passe des heures, surtout à la tombée de la nuit. L’air très intéressé, il tourne la tête pour suivre le vol des mouches, il voit des choses que je ne discerne même pas. Les chats sont comme cela. Tout les amuse, le vent dans les feuilles des arbres, les insectes, les oiseaux... C’est justement une hirondelle qui a surpris Pépite et l’a fait tomber du second étage. Un saule pleureur a arrêté la chute de la chatte qui est restée pétrifiée sur la branche qu’elle avait pu attraper.
Mais comme c’est plus facile pour un chat de grimper à l’arbre que d’en descendre, la pauvre Pépite tellement effrayée, a continué à monter jusqu’à 15 mètres, espérant trouver je ne sais quoi pour sortir de ce mauvais pas.
Au désespoir de Christopher, chaque essai de venir  en aide au chat se solde par un échec. Alors il s’accroche à son téléphone pour demander de l’aide.
Plus tard, il racontera au journal l’Union sa croisade pour sauver son chat.
“Le pompier que j’ai eu au téléphone s’est moqué de moi. Il m’a dit “On n’a jamais retrouvé un squelette de chat  dans un arbre .” Très drôle ! 
Echec également auprès de la Mairie qui a estimé trop dangereuse l’installation d’une nacelle.
Le temps passe et la pauvre chatte n’a rien mangé depuis six jours.
Christopher décide de contacter un élagueur dans lequel il met son dernier espoir. Ce dernier se rend sur place mais refuse d’intervenir.
Christopher n’en peut plus mais refuse de baisser les bras. Il rappelle les pompiers et exige très fermement leur intervention. Ce fut difficile. Les pompiers invoquèrent l’argument que pendant l’intervention, un humain peut avoir besoin d’être secouru mais devant la résolution de Christopher, les pompiers de Revins, une commune voisine, sont venus avec la grande échelle.
Tous les voisins à leur fenêtre assistaient au sauvetage. Christopher raconte : “J’étais en larmes. J’imaginais déjà que le chat allait sauter...Et c’est ce qu’il a fait mais heureusement il a été rattrapé.”
Christopher a immédiatement emmené l’animal blessé chez le vétérinaire qui a prescrit un traitement après avoir diagnostiqué une grosse fièvre, une mâchoire fêlée et une patte endommagée.
Malgré cela, la petite chatte a pu réintégrer sa maison le soir même et manger une bonne pâtée.
Malheureusement, Christopher n’est pas le premier à rencontrer autant de difficultés pour faire secourir son chat.
“J’espère que mon histoire servira à faire changer les mentalités parce qu’aucun animal ne mérite qu’on le laisse souffrir.” a-t-il dit à l’Union.

 

   Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

 

les dernières mises en ligne