micetto responsive
nos actualités

Les chatons d'Espaly.

Les chatons d'Espaly.

Ces jours-ci, Espaly, petite commune de 3763 habitants, limitrophe du Puy-en-Velay, a connu un émoi de sa population nous apprend l'Eveil de la Haute Loire.
Pour comprendre, il faut déjà décrire les lieux. Le Puy se trouve dans le Massif Central à 630 mètres d’altitude dans un paysage de volcans. Des pitons s’élèvent dont l’un porte la statue de la Vierge, un autre, la petite église de Saint-Michel d’Aiguille et le dernier la cathédrale, étape du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Espaly, comme Le Puy est construite dans un site volcanique limité par des rochers de lave durcie.
Espaly est connue pour ses orgues, rochers sculptés par l’érosion en forme de tuyaux verticaux ressemblant aux tuyaux d’un orgue. La nature peut parfois prendre des aspects insolites et artistiques. Le site a été classé en 1910.
Dans ce contexte rocheux, une chatte a mis bas sa portée dans une meurtrière du mur du rocher Saint-Joseph. Inutile de préciser que l’endroit est très vertigineux. Au bout de quelques jours, la mère s’est tirée laissant les chatons apeurés par le vide et miaulant désespérément.
Victoire Jandot, 20 ans, s’est aperçue de la situation et a fait appel à l’aide pour sauver les chatons. Au début, elle ne fut pas écoutée. Elle a appelé les Pompiers qui ont refusé de venir puis elle a mis un appel sur Facebook.
Finalement, les bénévoles de la SPA sont venus, le maire a fait venir les Pompiers et même le Grimp (Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en milieu périlleux).
Pendant ce temps, deux des trois chatons se sont échappés et ont réussi à atteindre la terre ferme. Le premier s’est précipité vers la liberté et a disparu pour de bon. Le second a été attrapé par un voisin qui l’a recueilli.
Reste le troisième, obstinément caché dans sa meurtrière. Les hommes du Grimp sont descendus en rappel jusqu’au trou où il se trouvait sans pouvoir l’attraper.
Tous les habitants se sont mobilisés en vain.
Lorsque le calme est revenu, vers 20 heures, le petit chat espiègle a pointé son museau par la meurtrière et finalement s’est lancé dans la descente. Il est tombé sur un toit en contre-bas. Heureusement, il est bien tombé sur ses quatre pattes et n’a apparemment pas été blessé. Il s’est enfui.
Victoire Jandot aimerait bien le recueillir.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

   

les dernières mises en ligne