micetto responsive
nos actualités

La Dame aux Chats de la vieille ville de Jérusalem.

La  Dame aux Chats de la vieille ville de Jérusalem.

Tova Saul a nourri et soigné des centaines de chats, gagnant le surnom de "Dame aux Chats" de la vieille ville de Jérusalem.
Chaque nuit Tova s'introduit dans le quartier musulman de la vieille ville, avec une grosse cage en plastique dans chaque main et sur le dos tout un matériel pour piéger les chats et des croquettes.
Depuis plus de deux décennies, Tova nourrit et soigne des centaines de chats à travers Jérusalem ou il y a plus de 100 000 chats errants, indique la municipalité. Sous la pression des amis des chats, la municipalité a renoncé il y a  une dizaine d'années à empoisonner les chats qui se sont multipliés et les budgets pour contenir cette expansion démographique  par stérilisation  sont plus que limités, la municipalité préférant dépenser son argent à d'autres causes dans une ville pauvre, tient à souligner Assaf Brill, chef des services vétérinaires .
Tova, qui n'est pas mariée, est venue en Israël dans les années 1980 des États-Unis, juive orthodoxe âgée d'une cinquantaine d'années, pour y chercher "chercher l'homme de (ses) rêves" .
Au lieu de cela, elle est tombée amoureuse des chats de Jérusalem. et en a pris soin depuis cette date.
En 2016, elle a dit avoir dépensé prés de 15 000 € de son argent personnel pour s'occuper des chats, recevant environ 7 000 € de dons.
Elle vit actuellement dans un quartier juif de la Vieille ville dans un tout petit appartement avec comme vous pouvez vous en douter... cinq chats et six chatons.
L'AFP a accompagné Tova en mission dans le quartier musulman un mercredi soir et à pu constater la dangerosité de l’action de cette femme et son courage pour se consacrer à la protection des chats de Jérusalem.
En effet la police israélienne, considérée comme occupante par les résidents palestiniens, est régulièrement attaquée ainsi que les personnes étrangère a la vielle ville. Il y a d’ailleurs eu des agressions, certaines mortelles, sur des civils juifs.
S'occuper des chats dans une telle situation est particulièrement dangereux et demande un grand courage de la part de Tova.
Pour des raisons de sécurité Tova préfère s'occuper des chats vers une heure du matin quand les rues sont désertes. Lorsqu'elle découvre un chat qu'elle ne connait pas, elle le trappe et le porte chez le vétérinaire le lendemain matin. Si c'est une chatte et qu'elle n'est pas stérilisé, elle s'en occupe. Elle dit avoir attrapé et fait stériliser plus de 600 chattes depuis qu'elle a commencé à tenir un décompte en 2009. "M'appeler la dame aux chats, c'est dire que personne d'autre ne lèverait le petit doigt pour un animal en détresse. C'est une injure faite à la race humaine", a-t-elle tenu à préciser à l'AFP.

 

  Enfin n'oubliez pas qu'aimer notre page Facebook est un moyen de développer la notoriété de Micetto et par là, la possibilité de pouvoir contacter plus de monde  et cela est bien utile lorsqu'il s'agit par exemple de faire adopter des chatons. En effet plus il y a de "j'aime" sur une page Facebook plus les annonces et messages de cette page sont diffusés à un grand nombre de personnes. Pour résumer l'importance de la diffusion sur facebook est liée au nombre de "j' aime" de la page. Dernier point rappelons que Micetto n'a aucune vocation commerciale et que sa seule raison d'être est la protection des chats.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats

 

Pour découvrir sur Youtube la vidéo réalisée par l'AFP sur la Dame aux Chats de Jérusalem.

les dernières mises en ligne