micetto responsive
nos actualités

Emoi dans le centre du Vieil Angoulême : la fourrière a embarqué la mascotte du quartier.

15/09/2017
 Emoi dans le centre du Vieil Angoulême : la fourrière a embarqué la mascotte du quartier.

Emoi dans les rues d’Angoulême, la Fourrière a capturé la mascotte du quartier, un chat gris à la mine bougonne que d’aucuns appellent le Baron et d’autres Cassis.
Cassis allias  Baron est bien connu dans les restaurants de la rue de Genève. Le chat déambule nonchalamment de tables en tables, de terrasses en terrasses, ramassant au passage quelques gâteries. Les clients le chouchoutent.
Pourtant, il n’est pas abandonné, il a un maitre et un foyer.Mais c’est un baroudeur au caractère social. Il est le “Public Relation” des restaurants. C’est une vedette.
Au mois d’Avril 2017, le journal Charente-Libre lui a consacré un article.
Heureusement, la fourrière fait son possible pour retrouver les maitres des animaux ramassés sur la voie publique et  elle a publié la photo du chat sur Facebook Pet Alert.
“Trouvé Cassis de Peyrat, chat british shorthair à Angoulême".
Grande émotion parmi les fans du chat
“Faut le remettre dans son quartier, il maintient l’ordre et la paix,” s’écrie une groupie de la star. Il est vrai que Baron tient vraiment un rôle social, sortant les clients et promeneurs de leur solitude, les invitant à parler entre eux.
Patrice Beligot, le propriétaire du chat et patron du Café Chaud raconte à Charente-Libre :
“J’ai été alerté par au moins sept personnes qui l’ont vu sur Facebook. C’est bon, tout est rentré dans l’ordre. Il  est de retour à la  maison. J’ai envoyé un de mes serveurs le récupérer à la fourrière. Ca m’a couté 50 balles”.
A savoir, si votre animal de compagnie est ramassé par la fourrière, en tant que propriétaire, vous avez une semaine pour le récupérer. Au delà, l’organisme peut donner l’animal à un refuge ou toute Association de Protection Animale. Comme ces derniers sont souvent bondés, le risque d‘euthanasie n’est pas absent. Sa célébrité a sauvé Baron allias Cassis.

  

  Enfin n'oubliez pas qu'aimer notre page Facebook est un moyen de développer la notoriété de Micetto et par là, la possibilité de pouvoir contacter plus de monde  et cela est bien utile lorsqu'il s'agit par exemple de faire adopter des chatons. En effet plus il y a de "j'aime" sur une page Facebook plus les annonces et messages de cette page sont diffusés à un grand nombre de personnes. Pour résumer l'importance de la diffusion sur facebook est liée au nombre de "j' aime" de la page. Dernier point rappelons que Micetto n'a aucune vocation commerciale et que sa seule raison d'être est la protection des chats.

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats

 

 

Une page Facebook est consacrée à ce chat.

les dernières mises en ligne