micetto responsive
nos actualités

Dix chats à l'école !

Dix chats à l'école !

Nous vous avons déjà parler de Tombi, le chat qui va à l’école et de la polémique que sa présence avait soulevée dans le village entre les parents pro-chat ou anti-chat.
Finalement, Tombi avait gagné et réintégrait le collège, au grand bonheur des écoliers.
A l’école de L’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, c’est carrément dix chats qui cohabitent avec les élèves.
En effet, la Directrice, Michèle Bourton, a décidé d’expérimenter la ronronthérapie dans son école (soixante-dix élèves). Bien connus pour leur qualité de relaxation, les ronronnements favorisent chez les humains la production de sérotonine, appelée également l’hormone du bonheur.
La cohabitation entre écoliers et chats se passe bien. Pendant les cours, les chats qui sont libres d’aller où ils veulent en se faufilant par les chatières, déambulent entre les tables et parfois même s’allongent sur le cahier d’un écolier. 
C’est ce qui arrive dans la vidéo de France 3  à Hyppolite qui a maille à partir avec Duchesse, celle-ci se trouvant parfaitement à l’aise allongée sur la feuille d’écriture. Le garçon doit interrompre son travail pour enlever Duchesse. C’est ainsi que les enfants sont familiarisés avec les chats et qu’ils apprennent à  les respecter et les manipuler avec précaution.
Mme Bourton a constaté depuis la présence des chats que les élèves sont plus calmes et attentifs au cours.
Les chats y trouvent leur compte en termes de caresses et de câlins. Ils sont bien soignés, vaccinés, nourris et au chaud l’hiver. Ils peuvent se promener à la récréation.
Croustine, Paillette, Duchesse et Compagnie coulent des jours heureux et sont autant d’amis pour les enfants.
On espère que cette expérience originale fera des émules.
En effet, les enfants peuvent être capables de sévices et cruauté envers les animaux par ignorance (on lit trop souvent des récits horribles sur Internet).
Il devrait faire partie de l’éducation d’enseigner le respect envers les animaux et de découvrir la richesse de notre relation avec eux.

 

 Enfin n'oubliez pas qu'aimer notre page Facebook est un moyen de développer la notoriété de Micetto et par là, la possibilité de pouvoir contacter plus de monde  et cela est bien utile lorsqu'il s'agit par exemple de faire adopter des chatons. En effet plus il y a de "j'aime" sur une page Facebook plus les annonces et messages de cette page sont diffusés à un grand nombre de personnes. Pour résumer l'importance de la diffusion sur facebook est liée au nombre de "j' aime" de la page. Dernier point rappelons que Micetto n'a aucune vocation commerciale et que sa seule raison d'être est la protection et l'amour des chats.

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats