micetto responsive
nos actualités

Le chat préfère aller au couvent

04/08/2019
 Le chat préfère aller au couvent

Le chat est un animal bien particulier. A la différence du chien, c’est lui qui adopte son humain et non l’inverse.
Il n’est pas rare qu’un chat s’installe chez un voisin et quitte le foyer qui l’avait accueilli.
Cette aventure, relatée par Le Matin Dimanche, est arrivée à Pierre, un habitant d’Annecy qui a été abandonné par son chat, Mimi.
Mimi est un gros chat à robe grise dont le bout de la queue et le cou sont blancs.
Mimi avait tout pour être heureux dans son foyer : un gentil maitre, pleins de câlins, des bonnes croquettes et il était même autorisé à faire le sieste sur le lit de son maitre.
Que rêver de plus ? N’est-ce pas le bonheur ?
Et bien, NON! Mimi en a décidé autrement. Il est parti tout simplement. Le malheureux Pierre l’a cherché partout puis a attendu en espérant qu’il revienne de lui-même. Mais, rien.
Les jours suivants, un voisin fait cette annonce à Pierre : “Mimi est toujours vivant et il est rentré dans les ordres.” Et le voisin l’informe que son chat se la coule douce au Centre Jean XXIII, un couvent de religieuses.
Heureux de savoir leur chat sain et sauf, Pierre et sa compagne s’y rendent immédiatement. Ils trouvèrent leur gros matou “vautré sur un fauteuil” bien au chaud près du radiateur.
A l’arrivée de ses maitres, l’ingrat n’a pas bronché.
L’amour des religieuses, la qualité de la gamelle et la chaleur du foyer ont conquis le petit squatter qui, ma foi, a trouvé la maison bonne et y est resté.
Peut-être espère-t-il bénéficier d’une huitième vie au Paradis ?
Les maitres ont compris qu’il ne servait à rien d’insister  et ils sont rentrés chez eux bredouilles, abandonnés par leur chat.

Moralité : si vous voulez être adopté par un chat, il faut montrer patte blanche.  

 

Découvrez quelques proverbes dédiés aux chats

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

  

 

les dernières mises en ligne