micetto responsive
nos actualités

Militons pour que les maisons de retraite acceptent les chats.

12/10/2020
Militons pour que les maisons de retraite acceptent les chats.

Cet été, comme chaque année, les refuges animaliers ont dû faire face au problème des abandons de chats de plus en plus nombreux. La SPA en compte 100 000 environ par an rien que pour la France “championne” en ce domaine .
Ce triste record indigne les amis des animaux.

« Combien en ai-je vu échouer au refuge où je suis bénévole, perdus, désemparés » nous déclare cette amie des chats qui consacre ses loisirs à leur protection... Surtout, précise t’elle, « ceux qui ont connu un doux foyer, chouchoutés par une personne âgée ». La mort du maître, de la maîtresse ou son départ en maison de retraite laisse le chat seul, perdant non seulement son protecteur mais aussi sa maison, son territoire, ses points de repère, ses habitudes... toutes choses très importantes pour le chat.

On le voit au refuge, continue t’elle « se cacher, refuser de manger... tandis que le maitre a perdu son chat qui pour certain était le dernier compagnon à le côtoyer et quelquefois même sa raison de vivre »

La psychologue Elodie David a remarqué la peine des pensionnaires qui ont dû se séparer de leur animal, leur dernier compagnon.

“C’est comme une sorte de deuil”, dit-elle.

C’est pourquoi il faut encourager les EHPAD à recueillir les chats et chiens de leurs pensionnaires. Deux députés du Berry, François Jolivet (LREM) et Nadia Essayan avait il y a peu signés une tribune les incitant à agir en ce sens. On connait les bienfaits de la ronronthérapie sur les personnes anxieuses. C’est aussi un moyen de motiver les personnes âgées, de leur redonner de l’intérêt et de les responsabiliser.

A Mézière-en-Brenne, l’Ehpad abrite depuis six ans un pensionnaire un peu spécial : c’est un magnifique chat blanc à poils longs et vaporeux comme la neige. Un résident l’a trouvé dans l’herbe à proximité de la maison. Depuis il n’a pas quitté les lieux et fait la joie des pensionnaires.

L’initiative de l’EHPAD de Mézière est positive mais il faudrait aller plus loin et autoriser chaque résident à garder près de lui son chat ou chien.

Le Directeur trouve encourageante l ‘initiative des députés. Il préconise néanmoins plus de moyens tant humains que financiers pour le faire.

Mobilisons-nous pour permettre la généralisation de l’accueil des chats dans les maisons de retraite.
Une telle mesure ne coute pas grand-chose et pourrait apporter tant de bien être aux résidents de ces maisons . Alors profitons en pour une fois ou il y a une réforme qui ne coute rien et peut apporter un grand bonheur à nos anciens. Nous leur devons bien ça.

Et qui sait si cela n'aurait pas durant la période de confinement due au COVID du début 2020 contribué à sauver des vies en apportant quelque réconfort et quelque amour et tendresse à nos personnes agées coupées du monde souvant isolées dans leur chambre.

Soutenez nous dans notre combat en partageant au maximun notre appel sur Facbook.

Enfin n'oubliez pas qu'aimer notre page Facebook est un moyen de développer la notoriété de Micetto et par là, la possibilité de pouvoir contacter plus de monde  et cela est bien utile lorsqu'il s'agit par exemple de faire adopter des chatons. En effet plus il y a de "j'aime" sur une page Facebook plus les annonces et messages de cette page sont diffusés à un grand nombre de personnes. Pour résumer l'importance de la diffusion sur facebook est liée au nombre de "j' aime" de la page. Dernier point rappelons que Micetto n'a aucune vocation commerciale et que sa seule raison d'être est la protection des chats.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats 

7/09/20