micetto responsive
nos actualités

A quelque chose malheur est bon.

A quelque chose malheur est bon.
A quelque chose malheur est bon.
 
Telle pourrait être la morale de l’histoire qui est arrivée à Magali et que nous raconte la Fondation 30 Millions d’Amis.
Un chat s’enfuit, un autre pointe son nez. Stupeur ! Ce n’est pas le chat de Magali mais celui de sa mère disparu 4 ans plus tôt.
 
Tout commence un jour de Février 2020 où Volcan, le chat noir de Magali s’enfuit au cours du déménagement de ses maitres.
Scénario hélas classique : les chats sont toujours très stressés par les déménagements. Attachés à leur territoire et à leurs habitudes, ils détestent toute intrusion ou changement dans leur habitat, comme par exemple un meuble qui change de place, alors un déménagement ... ça les rend dingues !
 
Volcan s’étant fait la malle, Magali part à sa recherche dans les alentours. Elle voit bien un chat noir mais ce n’est pas Volcan. Elle décide alors de passer une annonce sur les réseaux sociaux.
Un voisin la contacte et l’informe qu’il a recueilli un an auparavant un chat noir. Ce ne pouvait être Volcan disparu le jour même. Pourtant, ce fait a mis la puce à l’oreille de Magali qui se souvient avoir vu un chat noir. Munie d’une intuition subite, elle demande à voir le chat en question.
 
“Je l’ai immédiatement reconnu, même après toutes ces années. Cambouis a toujours la même façon de se déplacer, de se comporter, de ronfler et de regarder.”
Il s’agit bien de la chatte de sa mère, Cambouis.
Ce fut un vrai dilemme pour Magali. Va-t-elle reprendre Cambouis mais c’est la séparer de sa nouvelle famille dans laquelle elle est heureuse, c’est aussi briser ses habitudes.
Après réflexion, il est décidé que Cambouis restera avec ses nouveaux maitres. Néanmoins, Magali a été très soulagée de la savoir heureuse et choyée.
 
Il a fallu attendre encore trois semaines pour récupérer Volcan. Heureusement il était identifié et suite à l’annonce de Magali, quelqu’un a pris contact avec elle.
 
Sans la fugue de Volcan, on n’aurait jamais su ce qui était arrivé à Cambouis. A quelque chose, malheur est bon.  
 

Enfin n'oubliez pas qu'aimer notre page Facebook est un moyen de développer la notoriété de Micetto et par là, la possibilité de pouvoir contacter plus de monde  et cela est bien utile lorsqu'il s'agit par exemple de faire adopter des chatons. En effet plus il y a de "j'aime" sur une page Facebook plus les annonces et messages de cette page sont diffusés à un grand nombre de personnes. Pour résumer l'importance de la diffusion sur facebook est liée au nombre de "j' aime" de la page. Dernier point rappelons que Micetto n'a aucune vocation commerciale et que sa seule raison d'être est la protection des chats.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats 

 

les dernières mises en ligne