micetto responsive
nos actualités

Peut être un signe du ciel pour la protection des animaux

Pouchkine, le chat de l'Oratoire de Birmingham, devenu un héros aprés sa rencontre avec le pape Benoit XVI

En prenant pour nom celui de François, patron des animaux le cardinal de Buenos Aires Jorge Maria Bergoglio a t'il voulu donner un signe aux amis des animaux.

Francois d'Assise est reconnu pour son amour de tous les animaux

Rappelons que François d’Assise (1182-1226) populairement appelé le "Saint aux oiseaux" est reconnu pour son amour de tous les animaux : chats, chiens, loups, oiseaux, poissons, ... et ce quels qu'ils soient.
Signalons à ce propos le miracle dit du "Loup de Greccio". Les Fioretti de François d'Assise (chapitre 21) nous content l'histoire des habitants de Greccio qui tremblaient de peur devant un redoutable loup qui rodait dans les environs de leur village. François allant à sa rencontre le convertit à la sagesse. Les habitants de Greccio auraient alors été témoins de la marche de François dans la forêt, se rendant au devant du méchant loup, qui mit sa patte dans sa main après s'être engagé par à ne plus faire de mal à quiconque."
François alors sembla convaincre le loup que les habitants accueillirent et nourrirent. Certains commentaires affirment même que le loup devint végétarien !
Il est à noter que depuis le XIXe siècle, tous les Papes ont encouragé la protection animale : Pie XII de déclarer notamment "Tout désir inconsidéré de tuer des animaux, toute inhumanité, toute cruauté ignoble envers eux doivent être condamnés."

De nombreux chats ont été les protégés de papes

Rappelons enfin que de nombreux chats ont été les protégés des Papes à commencer par le plus célèbre d'entre eux Micetto le protégé de Léon XII et Pouchkine, le chat de l'Oratoire de Birmingham, devenu un héros religieux inattendu après que le pape Benoit XVI  se soit arrêté auprès de lui, l'ait caressé, se soit informé de son nom et de son âge.  Et ait déclaré à Pouckine : " Comme tu es beau, comme tu es beau ".
Signalons bien qu'il n'y ait pas eu de chat dans ses appartements du Vatican, Benoit XVI aimait retrouver Ciccio dans les jardins du Vatican.
Un des proches de Benoit XVI à d'ailleurs déclaré à son propos  «Il parlait aux chats et leur disait quelques mots en allemand, sans doute en dialecte bavarois ; il apportait toujours quelque chose à manger aux chats et ils étaient toujours derrière lui dans la cour de la Congrégation».
On raconte même que lorsqu'il était cardinal, de temps en temps il s'arrêtait dans la rue pour appeler quelques chats. Quelqu'un lui ayant demandé : "Eminence, les chats, vous leur parlez en allemand ou en italien?". "Ils ne comprennent pas la langue, mais le ton de la voix, avait-il objecté. ". Sa réponse a montré qu'il connaissait vraiment les chats.

les dernières mises en ligne