micetto responsive
nos actualités

Margaret Thatcher une grande amie des chats ?

Margaret Thatcher une grande amie des chats ?

A la fin de la vie de Margaret Thatcher, son confident le plus proche était un chat

La fin de la vie de Margaret Thatcher qui vient de mourir ce 8 avril 2013 fut particulièrement triste. Elle était devenue une vieille dame seule, abandonnée de tous et recluse dans une suite du Ritz, un luxueux hôtel londonien. Son compagnon le plus fidèle, après la mort de son mari, était un chat avec lequel elle s'était liée d'amitié.
Selon le Times, ses journées s'écoulaient à regarder la télévision et à caresser son chat. Il est vrai qu'avec sa retraite son caractère s'était adouci et elle se comportait dorénavant plus comme une grand-mère que comme la dame de fer de la politique britannique qu'elle avait été pendant si longtemps.
Après avoir pris sa retraite, elle a adopté un chat roux provenant de Battersea Dogs & Cats Accueil, qu'elle a nommé "Pussikins". Pussikins avait sa chaise dans le salon de Margaret Thatcher et lui tenait compagnie durant ses longues journées de solitude, les courtisans d'antan l'ayant abandonnés.

Madame Thatcher et les chats du 10 Downing Street 

Pour la petite histoire, signalons que lorsque Margaret Thatcher était premier Ministre, une anecdote qui avait fait le tour du monde et la une des journaux, une anecdote qui parait démontrer la sympathie qu'elle avait pour les chats. Elle avait en effet acheté une boite de sardines pour Wilberforce, le chat du 10 Downing Street lors d'un voyage officiel à Moscou au cours d'une visite d'un supermarché. Cette pensée pour son chat au cours d'un déplacement officiel en dit long sur son attachement pour les chats du 10 Downing Street. Après l'apparition à la télévision de Margaret Thatcher en compagnie de Wilberforce, ce dernier recevait réguliérement un important courrier de ses fans. Sir Bernard Ingham, le secrétaire particulier de Madame Thatcher, raconte que ce chat lui a causé quelques misères, en tant qu'asthmatique, il devait le supporter. De plus, lorsqu'il arrivait au travail le lundi matin, Wilberforce trouvait un malin plaisir à être allongé sur son bureau avec parfois en cadeau, une souris capturée pendant le week end. Son drame était d'avoir à tolérer le chat pour ne pas déplaire à sa patronne. Wilberforce a pris sa retraite en 1986, après 13 ans de bons et loyaux services et est mort le 19 mai 1988. Mort qui a fait l'objet d'un avis de décès élogieux dans la presse Britannique. Ensuite, ce fut Humphrey, qui a occupé le poste de chasseur de souris au 10 Downing Street sous Margaret Thatcher. C'était un chat à poil long, noir et blanc devenu l'un des chats les plus populaires et les plus admirés de Grande-Bretagne. Sa subsistance était assurée par une allocation spéciale prélevée sur le budget des services du premier ministre allouée, à la demande express de Madame Thatcher. Cette allocation s'élevait à 100 £ par an ce qui comblait Mme Thatcher toujours très soucieuse de faire des économies, c'était disait elle beaucoup moins cher que de faire appel à une entreprise de deratisation (la précédente avait facturé 4.000 £ pour l'année pour un résultat des plus discutable.) 

Ainsi, Margaret Thatcher aussi étonnant que cela puisse paraître, aimait les chats.
Cela démontre qu'elle ne pouvait pas être aussi méchante qu'on a bien voulu nous le dire, il est vrai que les mineurs ne seront pas forcément en accord avec notre jugement.

les dernières mises en ligne