micetto responsive
nos actualités

Le projet d'ouvrir un bar pour chat à Totnes dans le Devon critiqué par la SPCA

 Le projet d'ouvrir un bar pour chat à Totnes dans le Devon critiqué par la SPCA

Un projet visant à ouvrir un bar à chat dans la ville de Totnes Devon a été vivement critiqué par un organisme de défense des animaux.
Liz Dyas, une ancienne infirmière vient en effet de manifester le souhait d'ouvrir un bar à chats où les clients pourraient venir se déstresser en compagnie de ses chats.
La société protectrice des chats de Totnes s'oppose à ce projet pensant que cela serait stressant pour les chats.
"Avoir un assez grand nombre de chats dans un espace confiné avec des gens toujours différents qui vont et viennent ne peut être que stressant pour les chats " a déclaré un porte parole de la  société protectrice des animaux" nous relate le site de la BBC.
Lyz Dyas, explique que ses six chats particulièrement "sociables" seront dans le bar parfaitement heureux. Elle a déclaré que la zoothérapie est reconnue par de nombreux spécialistes comme étant bénéfique pour aider à réduire l'anxiété et le stress des humains.
Il y a d'ailleurs aujourdhui environ 40 bars à chats à Tokyo et il en existe même un à Hong Kong. En Europe, la mode semble aussi se développer, le Café Neko (qui signifie chat en japonais) a ouvert l'année dernière en Autriche et le Cat République à Saint-Pétersbourg en Russie.
Lyz dit que Totnes lui paraissait la ville idéale pour ouvrir son bar à chats et que les clients qui seraient "évidemment des amoureux des chats" seraient limités en nombre afin de maintenir un "environnement calme", en aucun cas cela ne pourra donc les traumatiser.
"Mon idée dit Lyz est vraiment de fournir un beau bar à chats confortable et tranquille où les gens pourront venir se détendre s'ils aiment vraiment les chats ".
Lyz dit ne pas être d'accord avec l'affirmation que le bar à chat pourrait être stressant pour les chats.
"Je suis sûr que mes chats vont adorer cela", a t'elle affirmé.
"C'est toujours difficile d'être un pionnier, continue-t-elle, mais je voudrais dire aux gens "venez, voyez et jugez ensuite" nous aimons nos chats - et vous verrez qu'ils ont un superbe environnement, ils ont tout ce dont ils ont besoin".
Dans un communiqué, Cats Protection dit que contrairement aux chiens, les chats sont généralement des animaux solitaires et les conserver dans un espace confiné comme un café avec des personnes toujours différentes ne serait pas bon pour eux.
"Bien que nous n'ayons pas le pouvoir d'empêcher l'ouverture de ce bar à chat, nous croyons fermement que ce genre d'initiative n'est pas adapté aux chats et que les gens qui aiment les chats ne devraient pas encourager ce type d'entreprise." souligne dans un communiqué la société protectrice des animaux de Totnes.

les dernières mises en ligne