micetto responsive
nos conseils

3 bonnes raisons de procéder à l'identification de son chat.

3 bonnes raisons de procéder à l'identification de son chat.

Rappelons que l'article L212-10 du Code rural et de la pêche maritime stipule “Les chats, préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le ministre chargé de l'agriculture mis en œuvre par les personnes qu'il habilite à cet effet. Il en est de même, en dehors de toute cession et pour les chats de plus de sept mois nés après le 1er janvier 2012. L'identification est à la charge du cédant.”

Il est vrai qu’en ville, les chats sont tous quasiment adoptés auprès de la SPA, d’un refuge ou encore d'une animalerie, ils sont donc obligatoirement identifiables, puisque comme le précise la loi “ l’identification est à la charge du cédant” et ces organismes connaissent naturellement bien leurs obligations. Mais là où cela se corse, c’est que pratiquement tous les chatons qui ne sont pas adoptés auprès de refuge ou de la SPA ne sont pas identifiables. C‘est le cas des chats ou des chatons trouvés ou récupérés à la campagne.

D’autre part, il parait difficile, même si il en a l’obligation d'imposer au donateur d’un chaton de payer de ses deniers, cette formalité qui s'élève à environ 50 à 100 €. L’imposer aux donateurs comme la loi le prescrit ferait courir le risque qu’ils se débarrassent du ou des chatons. Ce coût explique d’ailleurs entre autres pourquoi les refuges ou la SPA demandent une participation financière lors d’une adoption.

Il est aussi important indépendamment de l’obligation légale de procéder à cette formalité pour deux raisons supplémentaires.

1/ Si votre chat se perd, son marquage lui permettra de vous retrouver.

2/ Si votre chat au cours d’une de ses promenades a la malchance d’être capturé par la fourrière, il court le risque d’être euthanasié.

Si votre chat s'est perdu et si il est retrouvé, la lecture de sa puce électronique ou de son tatouage permettra de vous contacter et de vous annoncer la bonne nouvelle. Respecter cette obligation permet d’augmenter considérablement les chances de récuperer votre chat perdu.

Deux moyens pour procéder à l'identification d'un chat : la puce électronique et le tatouage

Puce électronique pour chat

La loi indique que cette identification peut se faire de deux manières soit par tatouage soit par implantation d'une puce électronique. 

La puce électronique a la taille d’un grain de riz et est mise en place par le vétérinaire sous la peau du chat au niveau du cou. C’est rapide et quasiment sans douleur. Cette puce contient toutes les informations nécessaires pour retrouver le maitre du chat. La puce électronique présente le grand avantage de pouvoir fonctionner durant toute la vie du chat. Les vétérinaires, les fourrières, les refuges disposent d'appareils électroniques pour lire ces puces.

Le tatouage se fait dans l'oreille sous anesthésie générale et porte la référence du propriétaire du chat. Le défaut du tatouage réside dans le fait qu'avec le temps, il s'efface. Il a cependant un grand avantage et ce notamment à la campagne de pouvoir constater dés le premier coup d'oeil que le chat n'est pas un chat errant.

L'idéal est même peut être si votre chat voyage beaucoup de proceder au pucage et au tatouage.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

 

 

161020
171115
14914