micetto responsive
nos conseils

Comment apprivoiser un chat sauvage ? (1) ?

26/03/2016
Comment apprivoiser un chat sauvage ? (1) ?

Un chat errant est venu s’installer dans votre quartier, et vous aimeriez le mettre au chaud pour l’hiver, voir le faire soigner, mais voilà il est sauvage et vous n’arrivez pas à l’approcher ?

 On a tellement l’habitude de nos boules de poils qui ronronnent sur nos genoux, et se laissent papouiller à volonté qu’on en oublie que tous les chats ne sont pas pareils !

Dernièrement, je regardais un documentaire sur le chat sur une chaîne animalière. Le reportage étudiait notamment, la distance à laquelle un chat de maison pouvait aller pour se balader. Mais là n’est pas notre sujet ! Ce documentaire finissait en parlant des chats dits de rues. Ces chats là sont devenus une sous-espèce à part entière.

Les chercheurs sont de plus en plus d’accord pour affirmer qu’il y a les chats sauvages, les chats de maisons, et les chats de rues, qui sont à mi-chemin entre les 2 autres. Ces chats peu sociables avec les humains se laissent rarement approcher, et si on parvient à en attraper un, il est agressif et se comporte comme un lion en cage dans un appartement.

Beaucoup d’associations revoient le système qui consistait à faire adopter tous les chats errants, pour au contraire voir qui peut être adopté et qui ne peut pas l’être. Ces chats sont souvent identifiés et neutrés puis relâchés, des bénévoles veillent à leur santé et interviennent si besoin.

Mais alors comment apprivoiser un de ces chats ? C’est quasiment impossible. Il faut des années pour qu’ils se laissent toucher, et encore s’ils l’acceptent ! Ils sont nés dans la rue, leurs mères les ont éduqués de façon à fuir les humains qui attrapent et enferment, et en quelques générations ces chats là ne sont plus sociables, et refusent de le redevenir. Même les jeunes chatons deviennent des furies si on tente de les toucher. Il faut beaucoup de patience pour pouvoir les toucher. Et si un de ces chats semble malade ou blessé, c’est à une association ou un vétérinaire qu’il faut le signaler. Ils sont équipés pour attraper les chats et les soigner, avant de les relâcher dans un endroit sans dangers si besoin.

Donc si vous rencontrez un chat qui semble abandonné, la première chose à faire est de vérifier s’il se laisse approcher ou non, si en quelques jours il est en confiance et se laisse toucher, c’est un chat de maison abandonné ou perdu. Mais si le chat fuit en vous voyant approcher, vous avez affaire à un chat de rue, et là… ça va être long et compliqué, mais surtout risqué ! En effet si vous arrivez à faire rentrer ce chat chez vous, il peut s’avérer agressif, vous blesser vous ou vos enfants, mais aussi vos autres animaux. Sachez que ces chats ne sont pas malheureux, c’est leur mode de vie, ils sont libres et indépendants. La seule chose que vous pouvez faire est de déposer de la nourriture quand le temps est mauvais. L’hiver vous pouvez leur fabriquer un abri douillet avec une grande caisse isotherme, et surveillez si vous le voyer mal en point de faire intervenir une association de « chats libres ».

Il vous en sera certainement reconnaissant, même s’il ne ronronne pas sur vos genoux pour vous le faire comprendre.

 

 1) Rappelons que Marie Hélène Bonnet est thérapeute comportementaliste du chat, au service depuis 2004, des chats et de leur bien être.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats    

 

Le site de Marie-Hélène Bonnet comportementaliste du chat

les dernières mises en ligne