micetto responsive
nos conseils

En savoir plus sur la MICI (Maladie Intestinale Inflammatoire Chronique)

24/02/2016
En savoir plus sur la MICI (Maladie Intestinale Inflammatoire Chronique)

D'abord qu'est-ce que la MICI (Maladie Intestinale Inflammatoire Chronique) ?

La MICI est une maladie du chat qui touche son appareil digestif et présente des signes d’inflammation chronique dont l’origine n’est pas aisée à déterminer. Elle peut  avoir pour cause soit des parasites soit une intolérance alimentaire. C’est une maladie qui est responsable de plus de 50  % des troubles digestifs du chat. Cette maladie entraine entre autres chez le chat : un amaigrissement, des diarrhées, des vomissements, du sang ou de mucus dans les selles … La MICI peut être mise en évidence grâce à une biopsie intestinale et à un examen histologique. Cette biopsie est réalisée sous une petite anesthésie générale à l'aide d'un endoscope flexible. Précisons que les chats récupèrent rapidement après une telle intervention. La plupart des recherches ne révèlent pas de prédisposition d’une race par rapport à une cependant dans deux études de 14 chats atteints de MICI on cnstate cependant une prédisposition des chats de pure race pour cette maladie. On peut cependant souligner que les effectifs de ces études sont très faibles pour être vraiement significatifs. 

 

Une fois mise en évidence, comment traiter une MICI ? 

Dans la majorité des cas l’état d’un chat atteint d’une MICI peut être amélioré en jouant sur son régime alimentaire. Un régime hypoallergénique est alors donné au chat malade .Des antibiotiques peuvent également leur être prescrits.
De plus, si nécessaire, ils peuvent être mis sous corticothérapie.
Les chats atteints de MICI le sont de manières très diverses et l’intensité des symptômes diffère largement d’un  chat à un autre, allant de vomissements et de diarrhée légère à une perte de poids importante et une accumulation de liquide dans l'abdomen. Ce n'est pas habituellement une maladie mortelle. Mais à l’heure actuelle, précisons qu’elle n’est pas guérissable. La finalité du traitement est de rendre la vie du chat plus agréable en limitant au maximum les symptômes de la maladie.

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus lire :
« LES MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L’INTESTIN CHEZ LE CHAT » une thèse de Doctorat vétérinaire de Lucette SEGALEN.

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats     

  

les dernières mises en ligne