micetto responsive
nos conseils

La beauté du poil du chat passe par l’alimentation...

10/11/2014
La beauté du poil du chat passe par l’alimentation...

L’alimentation du chat intervient de façon très importante dans la qualité de son pelage. Le renouvellement se fait de façon abondante, le sébum assure la brillance des poils, l’alimentation améliore même la couleur du pelage !
Mais alors, comment savoir ?
Ou bien vous savez lire les étiquettes, mais elles sont justement faites pour être incompréhensibles aux non initiés, ou alors vous demandez conseil au vétérinaire. Internet ou les animaleries sont des moyens de savoir où trouver le produit, mais dans la recherche de qualité d’un aliment, on lit et parfois on entend n’importe quoi...
Bon, alors il a besoin de quoi Grominet ?
Le pelage a besoin de protéines, et une sous alimentation rendra les poils cassants.
Comme les humains, le chat a besoin d’oligo-éléments, des métaux comme le cuivre, le fer, le zinc... Ce dernier élément est important pour les poils du chat, il assure la santé des cellules de la peau qui elles-mêmes fournissent le renouvellement des poils...
On parle aussi beaucoup des bienfaits de la vitamine B... Pour la peau du chat, c’est la vitamine B2 qui est la plus importante. Il y a chez les hommes des traitements médicaux spécifiques, il y a aussi des aliments qui en sont naturellement riches, abats (foie de veau, rein, coeur, noix, légumes verts, levure alimentaire, levure de bière, germes de blé, riz sauvage et champignons). Bon, inutile de préciser que si vous proposez une poêlée de cèpes à matou mignon, elle va vous rester deux fois sur la tronche, un parce que ça coûte une blinde, deux parce que le chat n’en mangera pas un atome...
La levure de bière ça marchera peut-être mais le mieux c’est encore que les croquettes en contiennent une dose suffisante...
Bon, bien entendu, on va vous ressortir les fameux Omega, à se demander d’ailleurs comment l’homme (et le chat !) ont pu survivre des millions d’années sans en avoir entendu parler... Il s’agit des acides gras essentiels, encore dits insaturés.
Si le chat est en manque, son poil va devenir terne, la peau va se barrer comme la vôtre quand vous avez chopé un coup de soleil, ça peut même le démanger. Les acides gras importants pour lui sont les Omega 3 (huiles de poisson) et Omega 6 (graisses animales)... Là encore, si vous préparez vous-mêmes le menu de Minou, vous allez avoir un peu de mal à bien doser...
On termine par les acides aminés... Qui interviennent sur le coloris des poils, on peut se retrouver avec un chat noir devenu roux, forcément il y a un souci. Les pigments sont mal synthétisés.
C’est que l’animal est en manque de tyrosine (banane, avocat, amande, germe de blé, sésame, soja, graine de citrouille, fromage, bière, vin,  hareng mariné). Même chose, vous allez avoir du mal à lui faire avaler des graines de citrouilles, ou du vin. Le hareng mariné en revanche, il y en a plein les rues en Hollande, mais dans le train pour rentrer d’Amsterdam, on va peut être vous regarder de traviole, ça sent un peu, le hareng...
Il faut aussi à votre chat de la phénylalanine (germe de blé, graines, soja, poisson, œuf, produits laitiers, noix, viande, volaille). Là c’est plus facile à trouver avec toujours cette question récurrente, comment doser ? Sur ce point, quand vous ferez du poisson, le chat s’intéressera en principe à ce que vous faites. Il ne videra pas l’assiette, sauf s’il est quasi sauvage, il goûtera délicatement sur le bout de votre doigt. Quant à savoir si cela lui suffit côté acides aminés, peanuts...
Bon, conclusion ? Vous savez ce qui est bon pour le chat, mais pas comment faire.
Certaines croquettes sont trop riches, ou pas assez, en tous cas la nourriture sèche est en général plus conseillée que la nourriture humide. Mais ne changez pas tout dans la nutrition du chat du jour au lendemain, parlez en à quelqu’un qui sait. Alors c’est sûr, les croquettes sont parfois plus chères que le diamant brut, mais si ça vous évite une visite en urgence chez le vétérinaire parce que le chat est en manque grave d’un truc, financièrement ça vaut vite le coup...