micetto responsive
nos conseils

La dentition du chat

25/05/2013
La dentition du chat

Le chaton a des dents du lait à quatre semaines. Puis il les perd entre trois et sept mois avant d’acquérir ses dents définitives. C’est une période très délicate pour le chaton et il convient de surveiller la façon dont il se nourrit. Si vous constatez qu’il a du mal à manger, regarder sa dentition. Vous aurez peut être l’opportunité de constater que les dents définitives se superposent aux dents de lait, pas encore tombées. Outre le gêne occasionnée pour le chaton, cela peut être ennuyeux car les dents définitives risquent de pousser de travers. Pour soulager le chaton, il convient d’enlever très délicatement avec une petite pince les dents branlantes. Il ne faut surtout pas les arracher ce qui ferait très mal au pauvre chaton mais seulement aider à faire tomber celles qui sont en parties détachées. Vous pouvez ensuite passer sur la gencive une pommade achetée chez le vétérinaire pour cicatriser. Vous pouvez mettre aussi un mélange d’aconit et de teinture d’iode.

Le chat adulte a trente dents définitives : des canines pour tuer la proie, six incisives qui lui permettent de plumer les oiseaux et de détacher des petites parcelles de viande, enfin, les prémolaires et molaires.

Les dents du chat comme celles des êtres humains sont exposées aux caries et au tartre.

Comment prévenir la formation de la plaque dentaire et du tartre de chat ?

- On peut brosser les dents du chat mais pour cela il est indispensable de l’habituer tout petit. On trouve chez les vétérinaires ou dans les animaleries des brosses qui se mettent sur le doigt. Le dentifrice utilisée doit obligatoirement être spécialement destiné au chat (ils sont généralement aromatisés à la viande). Ne jamais utilisez le dentifrice pour les hommes, beaucoup trop fort pour le chat.

- Si votre chat ne se laisse pas brosser les dents, il existe aussi du liquide anti-tartre à mettre dans la gueule.

- Il est vivement conseillé de nourrir son chat avec des croquettes qui, en frottant les dents, enlèvent une partie de la plaque dentaire. 

Si, malgré vos efforts le tartre s’installe dans la bouche de votre chat provoquant des gingivites (inflammation des gencives) ou des périodontie (inflammation de la membrane qui entoure la dent), vous constaterez que le chat a mauvaise haleine, et est gêné pour manger, a les gencives rouges et sanguinolentes. Ce constat est assez fréquent chez les chats âgés.

Il convient alors de prendre conseil auprès du vétérinaire qui fera un bilan sanguin et si l’état général du chat est satisfaisant, il proposera de procéder à un détartrage sous anesthésie générale.

Pendant l’opération, il procèdera peut être à l’extraction d’une ou deux dents abimées pour éviter un abcès par la suite car nos chats souffrent de carries dentaires comme nous.

Ainsi, votre chat aura une dentition en bonne état et sera soulagé.   

les dernières mises en ligne