micetto responsive
nos conseils

Faire boire du lait aux chats ?

03/07/2014
Faire boire du lait aux chats ?

Non… 

La réponse est simple, je pourrais même arrêter ici cette chronique ! 

« Chat-chat pas lolo », voilà une maxime facile à retenir ! 

Mais ce qui est simple n’est pas forcément évident… Alors on va approfondir un peu. 

Comme pour les humains qui en font des consommations effarantes, le lait de vache est un produit maternel, essentiel… pour les veaux, chez mes cousins bretons, quand le petit veau était né, on se passait de beurre pendant un certain temps et les cochons, nourris aux patates mélangées au petit lait étaient un peu au régime. 

Quand le veau devient adulte, le lait est inutile. Et il cesse de téter ! Lui il sait…  

L’homme a pris l’habitude, depuis la haute antiquité égyptienne, et probablement au-delà, de faire boire le lait de vaches aux nourrissons et aux ados, probablement parce que les mères refusaient déjà de se laisser déchirer les bouts de nénés, ou parce que certaines d’entre elles n’étaient pas assez bonnes productrices…   

Il y a même aujourd’hui une théorie selon laquelle les populations nourries au lait seraient en meilleure santé que les autres, j’y pensais chaque fois que je voyais mon ami et héros Ari Vatanen, sur les podiums, boire du lait au lieu du Champagne rituel… 

Et il est vrai que le gaillard était bien foutu, immense et talentueux, formidablement humain en plus. Bref, on pouvait imaginer que le lait rendait beau et intelligent. 

Mais c’est une erreur, le lait reste un produit maternel, mais bourré de lactose, très indigeste, qui plus est c’est une boisson très riche en calcium, excellent au moment de la formation des os, mais à partir d’un certain âge, c’est à déconseiller, on le stocke et c’est douloureux… 

Ce qui ne m’empêche pas, moi qui comme le chantait Gabin ait entendu plus de soixante coups sonner à l’horloge, d’adorer le lait, les produits lactés, le fromage etc...

Bref « faites comme je dis pas comme je fais », la morale de l’histoire est facile concernant  les hommes… 

Cette longue digression humaine et connue me sert pour parler du lait donné au chat, le fameux lolo… 

Ils aiment ça toute leur vie, personne ne leur a dit que c’était mauvais parce qu’ils digèrent mal le lactose, et le fait est qu’un chat adulte peu habitué au lait peut se cogner des vomissements, des diarrhées, des douleurs gastriques, exactement comme chez l’homme. 

Bref, le lait de vache est à priori mauvais pour les chats… 

Donc l’image d’Epinal de minet lapant goulûment la platée de lait est à proscrire à priori. 

Cela dit, comme toujours, il peut y avoir des chats qui sont moins allergiques au lactose, on peut aussi les y habituer, il existe aussi dans le juteux commerce des aliments pour animaux du lait sans lactose, on peut aussi faire comme chez moi, quand on mange un yaourt, et que l’on voit les chats devenir dingues à la pensée de pouvoir se jeter sur l’opercule et le lécher comme des affamés, laisser faire, la quantité ingérée est infinitésimale… 

Bon, cette allergie au lactose ne toucherait que 0,2% des chats, autrement dit « peanuts ». Si vraiment on a envie de les protéger, il existe des gélules lactobacilles qui s’attaquent au lactose. Autrement dit ce n’est pas bon pour leur santé mais le risque de les rendre malades est finalement minime, alors pourquoi s’en priver et les en priver ? 

Parce que ce n’est de toutes façons pas bon pour eux mais surtout,  c’est de la psychologie à deux balles, quand vous êtes heureux comme un pape en regardant le chat laper son lait, c’est votre bonheur d’enfant que vous retrouvez, d’ailleurs tant qu’à me prendre pour un Sigmund de troisième zone, autant ajouter que le fait de posséder un chat, de lui faire des câlins, d’adorer ses ronrons,  tout ça a forcément un rapport à l’enfance, un rattrapage de tendresse et de temps perdus…  

Le lait est donc un artifice, un remplaçant, une tétine en fait… 

Bon, maintenant, vous savez que ce n’est pas bon pour les chats, vous savez qu’ils adorent ça, essayez donc de ne pas les gaver s’ils sont adultes et de au moment du passage du chaton à l’âge adulte, il faut penser à faire la transition avec l’eau parce que ça, pour un chat, l’eau, c’est vital et tout le temps ! 

Un chat sans lait ne va pas souffrir, un chat sans eau va mourir. Voilà qui est aussi extrêmement simple à retenir ! 

les dernières mises en ligne