micetto responsive
nos conseils

Adopter un chat ou un chaton réclame un budget important !

Adopter un chat ou un chaton réclame un budget important !

Posséder un chat, représente un "véritable budget". Il faut d'une part en avoir conscience avant d'en adopter un et d'autre part bien réfléchir et s'assurer que l'on sera capable d'assumer cette responsabilité. Les Français, très amateurs d'animaux de compagnie dépensent pour leurs chats, entre la nourriture, les vétérinaires et les frais divers et variés prés de 600 € par an.  

 Les frais de croquettes

Pour le budget alimentaire, il faut compter pour un chat d'un poids de 3,5 kg vivant en appartement au moins 50 gr de croquettes par jour (contenant 350 kcal /100 gr) et pour un chat sortant réguliérement 70 gr soit pour l'année de 20 kg à 30 kg de croquettes. Le prix des croquettes va de moins de 2 € à plus de 10 € le Kg et ce suivant que l'on opte pour des croquettes « Standards »  de grandes surfaces dans la composition desquelles ne rentrent pas toujours des produits de grande qualité. Ces croquettes sont de ce fait plus riches en graisses et plus difficilement assimilables. Les croquettes « Standards » peuvent à la longue entraîner un déséquilibre alimentaire, des ennuis gastro-intestinaux ou urinaires.
Les croquettes « Premiums » qu'on peut acquérir chez le vétérinaire ou dans les magasins spécialisés, sont effectivement plus onéreuses, mais de qualité bien supérieure. Ce sont de véritables croquettes de santé, tenant compte de toutes les étapes du développement du chat, de son activité, de sa fourrure, de sa race, de sa santé, de son poids... Ces croquettes sont équilibrées en protéines, glucides, graisses, oligo éléments, fibres, minéraux, taurine, elles sont de ce fait beaucoup plus digestibles et meilleures pour la santé des chats.
Il est recommandé d'acheter ces croquettes par sacs de plusieurs kilos car cela diminue de façon non négligeable le prix au kilo. En donnant de bonnes croquettes certes plus chère, on réalise un bon investissement car cela permettra certainement d'économiser sur les frais de vétérinaire. Au kilo, vous devez donc budgéter entre 6  à parfois plus de 10 € par kilo pour avoir de la croquette de qualité.

 Les frais de litière

Les frais de litière doivent être également être pris en considération, car ils sont loin d'être négligeables sur l'année. La litiére est à changer tous les 2 ou 3 jours et cela revient donc entre 5 et 20 € par mois, selon la qualité et le type de litière adopté.

Le materiel indispensable

Le bac à litière, la pelle à litière, la cage de transport, les griffoirs, les arbres à chat ...

A ne pas oublier également tous les à-côtés qui finissent par chiffrer

Parmi ces à-côtés qui nous semblent faire le bonheur des chats mentionnons les friandises, les jouets, et j'en oublie.

Les frais de vétérinaire

"Les frais vétérinaires sont élevés la première année de vie de l'animal et lorsqu'il vieillit car comme les hommes, les animaux sont sujets aux maladies". Vaccins, visites de contrôle, detartrage des dents... Lorsqu'un animal est malade, les frais vétérinaires peuvent devenir considérables et atteindre plus de 3 000 € pour les interventions chirurgicales importantes. A noter que les tarifs ne sont pas identiques chez tous les vétérinaires. Sur Paris et la région parisienne, les frais de stérilisation pour une chatte vont de 150 à 230 €, de castration pour un chat de 70 à 140 €, la vaccination pour le thyphus et le coriza 68 € et 78 € si l'on y ajoute la leucose.
Pour les jeunes animaux qui doivent être immatriculés, tatoués et pucés, il faut compter pour la puce entre 80 et 130 € et pour le tatouage entre 60 et 80 €.
A noter qu'en province et notamment en campagne, les tarifs sont beaucoup plus modérés que dans les grandes villes. 

 Les frais de garde

Lorsque vous vous partez en vacances, vous aurez à payer soit des frais de transport pour votre animal si vous l’emmenez avec vous (billet de train, d’avion) soit des frais de garde si Minet reste à la maison ou s’il va en pension ou en famille d’accueil.
- Si il reste à la maison :
  Vous pouvez prévoir qu’une personne de confiance vienne régulièrement lui donner à manger, changer sa litière et lui donner quelques caresses. Ce peut être une voisine, amie, votre gardienne ou une employée de maison... Même si c’est un service que cette personne vous rend à titre gracieux, vous lui ferez sans doute un cadeau, voire vous lui donnerez une enveloppe pour la remercier de ses services.
  Vous pouvez également avoir recours à une garde à domicile ; par l’intermédiaire d’associations, vous êtes mis en relation avec une personne qui vient s’installer chez vous et chouchouter votre petit chat. Il faut compter environ 140 € par semaine. Des forfaits dégressifs peuvent être appliqués selon la durée de votre absence.
- Si il va en pension
 Si notre minet va en pension, il faut prévoir un cout calculé par nombre de journées passées à la pension, (aux environs de 20 à 30 € par jour, nourriture incluse). Le chat doit être titulaire d’un carnet de santé avec ses vaccins à jour.
 Vous pouvez aussi le mettre en famille d’accueil que vous trouvez par un organisme ou association. Cela coute entre 16 et 25 € par jour, nourriture non incluse.

Les frais d'assurance

Pour faire face aux dépenses de santé, seul 5% des français souscrivent pour une somme d'une dizaine d'€ par mois une assurance santé. L'assurance maladie pour les chats est encore trés peu développée en France alors que de nombreux amis des animaux des autres pays européens l'ont adopté depuis déjà plusieurs années. 

Les frais suite à un décès

Enfin, certains engagent même des frais d'obsèques pour leur compagnon. Le site Siaf, le crématorium animalier de Nogent-sur-Marne 3, rue du Fort (94130 - Val-de-Marne) affiche le tarif de 135 € pour la crémation individuelle d'un chat, 69 € pour une incinération collective.

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.  

5413
14315
16316

 

les dernières mises en ligne