micetto responsive
nos conseils

L’activité de bénévole pour chats n'est pas une sinécure.

L’activité de bénévole pour chats n'est pas une sinécure.

Les taches que vous pourrez être amené à remplir en tant que bénévole dans un refuge de chats sont nombreuses et lourdes compte-tenu du nombre toujours trop important des petits pensionnaires. Ces activités sont multiples et variées tant à l'intérieur du refuge qu'à l'extérieur.
A l'intérieur, tous les matins, il faut refaire la besogne du nettoyage : changer les litières, désinfecter les caisses, balayer la cour, laver à grande eau le sol, brosser les matelas et désinfecter les lits, lessiver le linge, laver les écuelles. Cela prend plusieurs heures, sans compter qu'il faut aussi effectuer les soins aux chats : gouttes dans les yeux, comprimés à avaler, pommades à appliquer. Le cas échéant nourrir au biberon les bébés chats qui n'ont plus de mère, les aider à satisfaire leurs besoins naturels. Ensuite il y a aussi à effectuer les visites chez le vétérinaire pour les chats à stériliser ou ceux qui sont souffrants.
Une fois tout cela fait, il faut vérifier que les réserves en croquettes et en litières sont assurées pour les jours à venir. Sinon il ne faut pas oublier de passer les commandes.
A l'extérieur du refuge, Le travail existe aussi. Des bénévoles nourrisseurs se rendent dans les endroits où vivent les chats errants (cimetières, terrains vagues, chantiers, parcs). Ils ne se contentent pas de donner à manger aux chats mais surveillent leur état de santé, toujours prêts à intervenir si l'un d'eux est blessé ou malade. Certains bénévoles savent trapper le chat blessé ou malade et le ramènent pour le soigner au refuge où il sera isolé à l'infirmerie car aucun chat nouveau n'est mélangé aux autres sains s'il n'a pas été préalablement testé contre la leucose et le sida.
Il convient aussi d'accueillir les personnes qui souhaitent adopter un chat et verifier que ces dernieres sont aptes à cela et que le chat ne sera pas malheureux. Les aider à choisir le chat qui correspond le mieux à leur caractère et à celui du chat ainsi qu'à leur domicile. Une personne disposant d'une grande maison avec un jardin n'aura pas les mêmes contraintes que celle vivant dans un petit studio.
Le travail administratif n'est pas négligeable. Il faut tenir la comptabilité, envoyer les reçus fiscaux aux donateurs, tenir à jour le site Internet. De plus, certaines associations organisent des manifestations pour faire rentrer des aides financières. Par exemple, organisation de jeu de loto dont les lots sont offerts par des donateurs ou collecte de croquettes dans les supermarchés en faisant appel au bon coeur des acheteurs.
Le travail est important et doit être recommencé tous les jours mais quand le moral est bon et qu'on a la satisfaction d'aider les chats abandonnés, cela ne compte pas.
Si vous aimez les chats et que pour diverses raisons, vous ne pouvez en adopter un chez vous, travailler dans un refuge pourra être une expérience particulièrement enrichissante que nous conseillons vivement.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats     

12/03/2015

 

les dernières mises en ligne