micetto responsive
nos conseils

Toxoplasmose chez la femme enceinte ? Pas de souci, ... comment garder votre chat !

06/11/2013
Toxoplasmose chez la femme enceinte ?  Pas de souci, ... comment garder votre chat !

Les femmes enceintes se voient souvent conseiller d’éviter tout contact avec les chats, les chats pouvant être porteurs de la toxoplasmose, un parasite qui peut gravement endommager le fœtus. Du coup, s’il y a un chat dans la maison, il se voit expulsé, donné à un autre foyer ou abandonné… 

Ce qui est absurde. Le risque existe, le parasite de la toxoplasmose peut en effet se transmettre à l'homme, et l'on verra comment le ramener à quasiment zéro de façon très facile, mais il est infiniment moins dangereux pour la femme enceinte d’avoir un chat que de traverser une rue… 

Ce parasite se trouve en effet dans l’intestin du chat (s’il est infecté) et il l’attrape soit quand il est dehors, quand il gratouille une zone où des chats infectés ont fait leurs besoins, ou quand il consomme un animal infecté, une souris au hasard, soit encore s’il a mangé de la viande crue ou mal cuite. Les chats d’appartement ont donc très peu de chances de choper le parasite. 

Néanmoins, pour savoir si le chat est infecté, une prise de sang suffit. 

Il peut d’ailleurs être infecté sans être dangereux. Et s’il est « actif », les périodes durant lesquelles ses selles sont infectées sont rarissimes. 

Bref, pourcentage de chances de l’attraper, pas grand-chose, mais le danger existe. 

Pour se protéger de ces très rares risques, la solution est simple : la femme enceinte ne s’occupe pas de changer la litière du chat, et si elle le fait, elle met des gants et se lave les mains après coup, le risque tombe à zéro. 

Pas compliqué, et vous gardez votre chat… 

La démo pour la femme enceinte ne se termine pas ici, elle s’ouvre sur le restant de la famille. 

Bref, les précautions concernent les autres, qui ne sont ni femmes ni enceintes ! 

Encore une fois le risque est minime. 

Car lorsque les selles du chat contiennent les « œufs » du parasite, ils ne deviennent actifs qu’au bout de quatre jours dans la litière. 

Or, chez moi en tous cas, et il n’y a pas de femme enceinte, la litière est changée tous les deux jours. 

Bref, on peut l’attraper, enceinte ou pas mais c’est quand même une chance sur un million. Chance à qui l’on va joyeusement casser la gueule. 

Par exemple en immunisant la future mère, qui est l’objet de tous nos soins. Puis, une fois enceinte, ce qu’elle devra s’interdire est la consommation de viande crue ou mal cuite, et de changer la litière à mains nues sans les laver ensuite ! 

Bon, la future mère peut en fait s’immuniser bien avant…  Il est confirmé que ce parasite est transmissible du chat à l’homme et à la femme. Il faut pour cela des conditions très précises et donc rarement réunies, mais il y a un truc infaillible avant le mariage ou en tous cas avant la grossesse. S’auto immuniser… S’auto vacciner en quelque sorte… justement en mangeant de la viande crue (steaks tartares, fondue bourguignonne) et en ayant des chats à la maison depuis son jeune âge.

Lorsque la femme est enceinte, de toute façon, on recherche automatiquement toute trace soit de danger d’infestation, soit d’auto-immunité. 

Voilà, en respectant des règles d’hygiène quasi évidentes mais il est toujours bon de les rappeler, vous pourrez passer une grossesse heureuse avec votre chat.  En vérifiant le sang de l’animal et celui de la mère, on saura d’ailleurs si d’entrée on court des risques ou non, ce qui ne dispense pas dans la vie de tous les jours, pour toute la famille, de se laver les mains avant de déjeuner ou de diner, ou quand on s’est occupé de la litière du chat ! 

Il y aura même pour la future mère, si elle est accro au tartare et à la fondue bourguignonne une façon d’en consommer sans risque. Il suffit de congeler la viande, une vraie congélation à moins vingt, qui flingue les parasites à tout jamais. Bref la vie est belle ! 

Quant à ceux qui vous conseillent de ne pas garder votre chat, il y a un mot de 5 lettres à connaitre à connaître… M..... ! Facile à retenir, cela a un rapport direct avec le risque de parasite !

Pour résumer rappelons que que ce virus le toxoplasma gondi ne se transmet que par les excréments de chats et que donc même caresser un chat atteint de Toxoplasmose n'entraine aucun risque
Pour être immunisé contre la toxoplasmose il suffit d'avoir déjà rencontré un fois le parasite. Ensuite l'immunité est acquise à vie. Pour augmenter ses chances d’être immunisée, il faut manger de la viande rouge avant d’être enceinte. 

 

NB -Une étude publiée par la FAO (Food and Agriculture Organisation) le 24 septembre 2000, montre que seulement 0,1 % des contaminations par le toxoplasme résultent des selles de chat.

 

 Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

 

161015

les dernières mises en ligne