micetto responsive
nos conseils

Le pyomètre

30/04/2013
Le pyomètre

Si votre chatte n’est pas stérilisée et qu’un jour, vous la retrouvez complètement abattue, son petit corps ramassé sur soi, les pupilles dilatée et tremblante, peut-être est-elle victime d’un pyomètre.

Qu’est-ce que le pyomètre et quels sont ses symptômes ?

Le pyomètre est une infection de l’utérus et se développe après un cycle de chaleurs. L’utérus se remplit de pus.
Il se différencie de la métrite qui est une inflammation de l’utérus.
E Coli parait être la bactérie responsable du Pyomètre des chats suivie par les staphylocoques et les streptocoques.
Vous pouvez vérifier si du pus s’écoule de la vulve de votre chatte. Si oui, le diagnostic est confirmé, il s’agit bien d’un pyomètre. Si aucun pus ne s’écoule, il peut quand même s’agir d’un pyomètre si le col de l’utérus est fermé. D’autres symptômes peuvent vous alerter comme une soif excessive, des urines plus fréquentes, un gonflement du ventre, une anorexie, un état général mauvais et fiévreux.
Le pyomètre est un cas d’urgence. En effet, il s’agit d’une infection grave de l’utérus de la chatte et, non soignée, l’infection peut entrainer une péritonite ou une septicémie et provoquer la mort de l’animal.

Comment soigne-t-on le pyomètre ?

Il convient de mener dans les plus brefs délais l’animal chez le vétérinaire. Celui-ci mettra la chatte sous perfusion, pour la réhydrater, combattre l’infection et soulager sa douleur à l’aide de morphine.  Il vous conseillera vraisemblablement de faire opérer d’urgence la chatte si son état général le permet. Si toutefois, vous lui expliquez que vous aviez justement l’intention de faire une portée, il acceptera peut-être de ne pas opérer la chatte et de lui administrer un traitement hormonal et d’antibiotiques. Toutefois, il faut savoir que cela peut mettre la vie de la chatte en danger.
La chatte sera hospitalisée et le traitement administré par perfusion pendant quelques jours. Si la chatte guérit, elle pourra alors avoir une portée mais il faudra toujours être vigilant car le pyomètre peut recommencer lors des prochaines chaleurs. C’est le cas dans 70 %  des cas. Il faudra par la suite, après qu’elle ait eu sa portée, envisager la stérilisation pour éviter toute récidive. En effet, la récidive est de 100 % au cours de la vie de la chatte.
Si la chatte, victime d’un pyomètre, est opérée d’une ovario-hystérectomie (ablation des ovaires et de l’utérus) dans les plus brefs délais et qu’il ne se présente aucune complication, elle pourra rentrer chez vous au bout de deux jours.
Les complications possibles sont une infection urinaire, une péritonite ou une insuffisance rénale, heureusement la plupart du temps réversible après traitement. 

Comment éviter la survenance d’un pyomètre ?

Qu’est-ce qui provoque le pyomètre ? Cela diffère selon les cas.Le pyomètre est causé par un dérèglement hormonal qui se déclenche suite à une stimulation prolongée de l’utérus par la progestérone. Certaines pilules ont été accusées de provoquer un pyomètre comme Felipil et d’autres pilules contraceptives.
Si vous n’envisagez pas de faire une portée avec votre chatte, nous vous conseillons de la faire stériliser jeune pour éviter tout pyomètre. La stérilisation diminue également l’occurrence de tumeur mammaire. 
Soulignons également qu'une des causes les plus fréquentes de pyomètre est l'administration répétée à sa chatte de produits contraceptifs destinés à éviter les chaleurs ou à les interrompre.
 Trois de nos Bombay ont ainsi du être opérées suite à un pyomètre.

les dernières mises en ligne