micetto responsive
nos conseils

Le chat âgé par Marie-Hélène Bonnet (1)

09/03/2016
Le chat âgé par Marie-Hélène Bonnet (1)

On considère qu’un chat devient un sénior à 7 ans.
Toutefois, l’espérance de vie actuelle est en moyenne de 15 à 18 ans suivant les races, et bien sûr pour les chats d’intérieur, régulièrement vaccinés vermifugés, nourris de bonnes croquettes, etc.
Le chat est considéré comme « vieux » passé 10 ans. Bien que touchant principalement le physique et les réflexes du chat, sans oublier sa souplesse, il faut aussi compter avec des modifications du comportement.
Ces dernières ne doivent pas être alarmantes si elles ne surviennent pas du jour au lendemain et de façon trop flagrante. Si votre chat change radicalement du jour au lendemain, une visite chez votre vétérinaire habituel s’impose rapidement.
Mais revenons en aux troubles comportementaux du chat âgé, voir sénile (plus de 15 ans). Généralement, il s’agit de traits de caractère qui s’amplifient : un chat râleur le sera de plus en plus, un chat craintif ne voudra plus être approché, un chat câlin le sera un peu moins, etc.
Pourquoi, Minou si gentil, refuse son câlin ? Tout simplement parce que, comme nous humains, avec l’âge nous devenons moins tolérant : les douleurs sont plus nombreuses, et bien souvent une caresse peut devenir un véritable calvaire pour lui. Ce qu’il acceptait encore hier, parce qu’il n’avait pas mal, ou juste un peu, peut aujourd’hui devenir réellement insupportable.
Il est bien sûr recommandé de ne pas forcer le chat âgé à se faire caresser, par exemple : un coup de griffe malheureux ne serait que la partie visible de l’iceberg. En effet, le chat se sentirait dévalorisé, mal aimé, et stresserait rapidement. Il s’enfermerait sur lui-même, voir chercherait à fuir son foyer pour trouver la tranquillité tant recherchée ailleurs…
Il en faut pas pour autant l’ignorer, bien au contraire. Il faudra lui démontrer qu’on tient à lui, même s’il vieillit, et ne pas oublier de le lui dire, faute de le lui prouver par des câlins.
S’il reste joueur, pensez à écourter les séances, ne le faite pas forcer, il se fatiguerait bien sûr, mais pourrait en souffrir ensuite et avoir peur de rejouer ensuite.
Evidemment, on ne doit pas tolérer tout non plus, un chat même âgé doit respecter les règles, il ne faudrait pas le laisser en profiter, ce qu’il aura immanquablement tendance à vouloir faire. Si la table du salon est interdite depuis 12 ans, elle ne devient pas un terrain conquis parce qu’on a du mal à courir après une balle !
Un peu plus de confort est souvent rechercher, comme la chaleur. Pensez aux hamacs de radiateurs l’hiver. Douillets et près d’une source de chaleur, c’est l’endroit préféré des vétérans. Mais aussi un plaid, une petite place au pied du lit, un coussin confortable, le tout près d’une source de chaleur, et là Minou se sentira tellement bien, que pour le coup, il pourrait venir vous faire un gros câlin avec un jouet et des ronrons !
Tout comme avant, mais à petites doses, dans les câlins comme dans les jeux, mais aussi dans les friandises.
Il y a toute une gamme de fleurs de Bach qui peuvent s’adapter aux traits de caractère devenu trop envahissant chez Minou, et là encore on devra agir au cas par cas pour une action plus ciblée. Certaines peuvent redonner envie de jouer, ou atténuer la mauvaise humeur.

 

 (1) Rappelons que Marie Hélène Bonnet est thérapeute comportementaliste du chat, au service depuis 2004, des chats et de leur bien être.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats    

Le site de Marie-Hélène Bonnet Comportementaliste du chat

les dernières mises en ligne