micetto responsive
nos conseils

On peut vivre avec un chat qui a le Sida (FIV)

05/10/2014
On peut vivre avec un chat qui a le Sida (FIV)

Il s'agit de ce que l'on appelle le Sida des chats, alias FIV, alias Feline Immunodeficiency virus, alias syndrome d’immunodéficience acquise du chat. L’appellation Sida est utilisée par facilité et c’est une erreur car le mot fait (logiquement) peur, or ce FIV ne se transmet qu’aux chats, pas à l’homme. J’ai eu personnellement un chat victime de cette maladie, il a vécu de très longues années, il faut juste faire très attention à son environnement et à ses vaccins, car le FIV l’affaiblit dans sa résistance aux maladies. 

Ce qu’il faut savoir c’est qu’un chat peut être porteur de ce virus sans que la maladie se déclare, et ce durant plusieurs années. En revanche, si cela arrive, c’est sûr que la vie de votre animal va vite devenir un enfer, il va périr et vous aurez même intérêt à abréger le truc  en demandant à votre vétérinaire de l’euthanasier. 

Mais encore une fois, puisque vous ne risquez rien, autant laisser la vie prendre le dessus, je le répète, ce sont des années de bonheur. Doubles puisqu’elles sont volées à la mort ! 

En revanche, votre animal est potentiellement dangereux pour les chats qu’il va rencontrer. Cette saloperie de FIV passe par la salive, or si deux chats se détestent, ils se mordent, et s’ils se sentent bien ensemble ils n’arrêtent pas de se lécher. Raisonnement un peu simpliste certes, mais réel. 

Pour éviter les bagarres, la castration est encore plus vitale ici que dans le cas d’un animal sain. Cela évitera aussi les fugues. Maintenant si vous habitez la campagne ou une maison avec jardin, laisser sortir votre chat n’infectera pas le gazon ou la terre, le virus ne tient pas plus de quelques minutes exposé à l’air. En revanche vous êtes vache avec vos voisins qui, s’ils ont des chats, risquent de se retrouver avec des animaux infectés. Donc, laisser sortir votre chat est très limite, vous savez bien que vous ne pourrez pas l’empêcher de faire ce qu’il veut, en un dixième de seconde il aura sauté la haie, surtout s’il a des potes de l’autre côté... 

Et avoir d’autres chats ? Si vous n’avez pas le choix, si vous avez déjà plusieurs chats et que l’un d’entre eux est infecté, vous n’allez pas faire euthanasier tout le monde ! Mais vous le savez, les bagarres et les lichous sont dangereux. Là encore vous n’empêcherez pas deux greffiers de se mettre sur la gueule ou de se lécher. Bref, risque, mais précautions possibles. 

Ensuite, si vous n’avez qu’un seul chat, qui est malade, ce serait carrément hasardeux et pour tout dire irresponsable d’en adopter un ou deux autres avant la mort du chat infecté. En prendre un autre, c’est entre la roulette russe et le rétablissement de la peine de mort ! 

Mais encore une fois, si votre chat est infecté, votre vie commune peut être loin de se terminer, profitez en !   

les dernières mises en ligne