micetto responsive
nos histoires

Hank, le chat qui voulait être sénateur...

03/01/2015
Hank, le chat qui voulait être sénateur...

C’est une belle idée au service d’une mauvaise cause. Elire un chat sénateur est plutôt rigolo et ce choix proposé aux électeurs américains dans l’Etat de Virginie sur facebook a fait vachement de buzz, on dit des « like » quand on est branché, c’est comme sur les greens de golf si vous dites un mot en français vous passez immédiatement pour un has been.
Hank, donc, a fait un paquet de like, plus que le candidat sénateur démocrate qui était visé par l’opération et qui a quand même été élu.  Ce qui me fait bien marrer, depuis la démocratie athénienne, qui était d’ailleurs assez réservée à la haute, on n’a pas encore trouvé de meilleur système politique, Churchill disait d’ailleurs que c’était le pire des systèmes à l’exception de tous les autres...
Car Hank était bel et bien un coup monté par les extrémistes républicains de Virginie pour dessouder le sénateur démocrate ! Bien vu d’ailleurs, utiliser la sympathie, la tendresse, les câlins et les ronrons pour faire voter les gens, même nos grands communicants qui nous servent de présidents depuis une dizaine d’années n’ont pas trouvé ça !
Il y a au bas de ce reportage deux vidéos dont une diffusée à l’époque des élections, elle est étonnante pour ceux qui comprennent l’américain. Hank est un mignon petit chat qui a non seulement servi une mauvaise cause, mais aussi une très grosse arnaque, car ses proprios ont vendu des dérivés commerciaux comme des tee shirts et des sacs.. 

Bon, ils ont été punis, plusieurs fois et j’aimerais que ce soit une leçon pour ceux qui prennent en otages nos petits chéris. Ils ont été battus aux élections et en plus ils n’ont pas eu le temps de faire fortune car Hank est mort cette année.
Je pensais juste que j’aimerais bien être chat, mon dilemme serait pioncer, bouffer ou jouer. Eventuellement aller dégommer un cafard dans l’appart ou un piaf dehors, mais ça c’est l’atavisme. Un chat n’est méchant que si on l’attaque, et encore. Il veut juste qu’on lui foute la paix. Quant à la prise d’otage, il est bien incapable d’imaginer un truc pareil !
Je plains Hank d’être tombé sur des gens aussi peu recommandables, déguiser un chien ou un chat pour Noël ça ne me fait déjà pas trop marrer parce que eux ça ne les fait pas marrer et que je pense qu’aimer un animal c’est d’abord le respecter. Alors en faire une machine haineuse de guerre électorale, ça devrait valoir de la tôle aux gens qui ont monté le coup.
Quant au slogan, parce que bien sûr Hank avait un slogan, « Vote for humans out », Foutez les hommes (élus) dehors », on peut en effet trouver ça drôle. J’avoue que certains de nos élus ont été tellement « Je ne pense qu’à ma gueule » ou «  Je suis inexistant » que cela me fait parfois penser avec délices au rocher de Sainte Hélène, où l’on enverrait nos élus corrompus, médiocres, usurpateurs... Mais bon, je garde la sagesse du chat. Qui doit savoir, au fond, que sur le nombre, il n’y a pas que des chats parfaits. Les chats, eux, ont un truc infaillible pour voir si un autre chat est recommandable, ils se sentent le trou du cul. Ce qui pue toujours moins fort que certaines vidéos...

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

 

Vidéos de Hank, le chat qui voulait être sénateur...

les dernières mises en ligne