micetto responsive
nos histoires

1963 : Un chat a failli relancer la guerre Indo-Pakistanaise.

25/12/2014
1963 : Un chat a failli relancer la guerre Indo-Pakistanaise.

Un chat relance une guerre ? C’est possible ça ? Et oui, quand la religion s’y met, l’homme devient plus crétin qu’un gnou. Cela se passe en 1963, en Inde et au Pakistan. John K.Galbraith a été nommé ambassadeur en Inde par Kennedy et il a brillamment rempli sa fonction lors de l’invasion du nord de l’Inde par la Chine, en 1962, en parvenant à stopper le conflit avant qu’il devienne une guerre totale.
Il est aussi économiste, disciple de John Maynard Keynes, l’homme qui a sauvé le monde occidental après la crise de 1929. Méthode méprisée par les experts aujourd’hui et (au passage...) on voit où on en est...
Donc, c’est un arrangeur de coups à haute échelle...
Sauf que...
Sauf qu’au cours d’une visite officielle dans l’Etat Indien du Gujarat, la ville d’Ahmerabad a offert à ses deux jeunes garçons deux jeunes chatons Siamois. Dont l’un a évidemment été appelé Ahmerabad, et comme c’était trop long à dire, il a vite été prénommé Ahmed...
Et c’est là que tout part en vrille.
Il faut se souvenir que le Pakistan musulman s’est séparé de l’Inde hindouiste en 1947, après une guerre atroce, on sait que quand la religion s’en mêle l’horreur est permanente, du sac de Béziers ou du bûcher de Montségur au million de morts de cette guerre et ses 12 millions de personnes déplacées il n’y qu’une différence de nombre, l’époque moderne a trouvé des tas de moyens de supprimer les individus en masse...  
On se souvient aussi que les USA ont aidé l’Inde dans le conflit avec la Chine en 1962, or cette région nord, le Cachemire, est réclamée par tout le monde, Pakistan, Inde et Chine, bref, c’est une (mauvaise mais c’est comme ça...) raison pour que les Pakistanais en veuillent aux américains.
En plus, quand le fils de l’ambassadeur Galbraith, un « non croyant », un « kafir », donne à son chat l’un des prénoms du prophète des musulmans, on repart gaiement en vrille !
Et au Pakistan, les actes anti US se multiplient, on met à sac un consulat à Lahore, on renverse en pleine rue une jeep US avec ses occupants à bord, nouvelle intervention de Galbraith.
D’abord, et le chaton s’en foutait, c’est clair, il change de nom, et s’appelle Gujarat.
Ensuite, Galbraith rappelle aux ultras religieux pakistanais que le nom de la ville d’Ahmedabad n’est pas dédié au prophète mais à son fondateur le sultan Ahmed Shah, bref les imbéciles ont une fois de plus manqué une occasion de se taire ! Bon, c’était il y a cinquante ans et Gujarat est mort depuis longtemps, les cons eux, sont toujours bien vivants... Et ça ne s’arrange pas, la connerie est une maladie très contagieuse.... 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici, c'est gratuit. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

 

les dernières mises en ligne