micetto responsive
nos histoires

Les 24 Heures du Manx

12/08/2013
Les 24 Heures du Manx

Rien à voir avec le chat ? Bien sûr que si, le début de l’histoire se passe à Molène, j’ai un souvenir incroyable de ma première visite dans cette île de légende, il doit y avoir quarante ans… On m’avait averti mais quand même… On voyait partout des gens qui boitaient, qui avaient les hanches déformées… Ceci pour une raison simple, l’endroit, à l’époque, était très peu habité et la consanguinité y faisait des ravages… 

Quand j’ai débarqué, des années plus tard, sur « Ellann Vannin » en Mannois (langue celte locale) ou encore l’Île de Man en français, je n’ai pas vu tout de suite les mêmes conséquences de la consanguinité parce que pour cela il faut être curieux au point de baisser les yeux. C’est un gène, appelé M, ça fait un peu James Bond mais c’est comme ça, qui a muté pour cause d’isolement et donc de consanguinité, et qui est aujourd’hui la cause d’un phénomène mondialement connu, les chats Manx. Ils  n’ont pas ou presque pas de queue… Selon la longueur d’ailleurs, ils sont classés en quatre catégories, le Rumpy qui a… queue dalle (ouaf !) le Rumpy Riser qui en une toute petite, que l’on voit seulement quand il se lève (rising…), le Stumpy qui en a une de quelques centimètres et enfin le Longy, le Rocco Siffredi local en somme, qui en a une normale… 

Il y a quatre particularités dans l’île de Man… 

C’est d’abord une terre celte, évidemment pillée, violée, massacrée d’abord par les Vikings, puis par les Anglo-Saxons, alias les angliches, mais qui a gardé ses traditions malgré tous ces passages de barbares… Man est célèbre chaque année à Lorient, au Festival Interceltique, où ses danseurs débarquent un peu comme des indiens avec  leur drapeau à trois jambes, symbole que l’on retrouve partout dans le monde celte, en Bretagne ce signe stylisé s’appelle le Triskell… 

Plus connu à l’Île de Man, Nigel Mansell, qui fête ses soixante ans, Champion du Monde de Formule 1 originaire de l’île, il y a été flic, qui, même si son pays natal est un paradis fiscal, en a préféré un vrai, il habite Jersey… 

Presque aussi connu, le TT, alias Tourist Trophy, la course de moto la plus célèbre au monde qui se déroule sur une route à deux voies très étroite, entre les maisons, les rails de chemin de fer et les ravins en montagne, et où l’on roule à plus de deux cent de moyenne. 

C’est pour cela que je suis allé à Man la première fois, comme journaliste. 

Après la course, je suis resté 24 heures de plus… 

J’ai dû mentir à mes employeurs, genre c’est la tempête, pas de bateaux, pas d’avion, et je suis parti à la rencontre du vrai seigneur de l’île qui n’est pas celte, qui n’est pas pilote de F1, pas pilote moto mais un chat sans queue… Le fameux Manx. Le truc incroyable c’est que tu as beau le savoir, en avoir entendu parler partout, la première fois que tu en vois un tu te dis que tu es sur une autre planète. Bon, il faut être honnête, d’autres chats ont débarqué avec les barbares, et à Man, tous les greffiers ne sont pas des Manx. Donc on les cherche, les habitants vous disent « il y en a un là, il est blanc, c’est chez Monsieur Kirk ou Madame Ballhamoda », qui vous reçoivent et sont très fiers de leurs chats consanguins… 

Il y a des trucs comme ça qui vous étonnent à chaque fois, pendant toute votre vie. A Paris, moi, c’est la Tour Eiffel qui m’obsède et me laisse sur le c… chaque fois que je passe tout près. Mes 24 heures du Manx ont été comme ça, un ravissement permanent, au début on peut même se dire que c’est moche mais très vite, on tombe accro… 

Vous avez donc deux raisons d’aller dans l’île… planquer votre pognon, ce qui est d’ailleurs idiot parce que certes vous payez peu de taxes mais le pognon en question ne rapporte rien ! Bon, un jour je serai riche, je comprendrai sans doute. 

En attendant l’avion du retour, l’ «airport » est à dix kilomètres de Douglas, la ville principale, parlez donc un peu avec les Mannois, les habitants de l’île, et surtout, faites vous un trip unique au monde, allez à la rencontre de ces chats qui n’existent que là… 

En fait, les Manx, c’est comme la Tour Eiffel, le massif du Mont Blanc vu du Brévent, le Canyon du Colorado au North Rim, les loups et les lynx (sauvages bien sûr), Monument Valley, le fjord de Bergen, les baleines à bosse qui sautent, le col de Tazazert au Maroc, le soleil de minuit tout rose sur les glaciers du Spitzberg,  le sourire de mes enfants et les clowneries de mes chats, des images collées sur ma rétine, bref c’est comme la femme de Ferrat/Aragon, c’est toujours la première fois… 

 

Tout connaître au sujet du chat de l'île de Man le Manx : en savoir plus sur son origine, son caractère, son standard, comment l'entretenir, ses particularités et le découvrir en vidéo.

les dernières mises en ligne