micetto responsive
nos histoires

Molière et ses chats ...

04/10/2014
Molière et ses chats ...

Loin de moi l’idée du moindre développement philosophique sur les cinq mots célèbrissimes de Jean Baptiste Poquelin, dit Molière, en l’occurrence «  Le petit chat est mort », cinq mots tellement difficiles à placer en diction et en ton qu’ils furent longtemps une sorte d’examen de passage obligatoire pour qui visait la Comédie Française... 

Non, c’est un autre passage, de la pièce « l’Amour Médecin » (1) qu’il s’agit. Molière y dit sa détestation des tueurs qui s’intitulaient médecins... à travers les chats de Lisette... Voici comment il l’écrit. 

« Ma foi, monsieur, notre chat est réchappé (2)  depuis peu d’un saut qu’il fit du haut de la maison dans la rue, et il fut trois jours sans manger, et sans pouvoir remuer ni pied ni patte ; mais il est bien heureux de ce qu’il n’y a points de chats médecins , car ses affaires étaient faites, et ils n’auraient pas manqué de le purger et de le saigner. »

A l’instar de Cyrano, Molière a l’art, en quelques mots, de placer une très grosse vacherie ! J’avoue que moi qui claque de trouille à moins de cent mètres d’un hosto, que les mots chirurgie, aiguille, bistouri font tomber dans les pommes, je me sens encore terriblement en accord avec les chats de Lisette, la seule différence finalement c’est qu‘aujourd’hui on a inventé l’anesthésie, pour le reste, je préfère acheter la viande chez le boucher que lui confier la mienne sur la table d’opé... 

Mais cette réflexion sur les chats de Molière peut aller infiniment plus loin. Pas de chats médecins ? Il n’y a pas non plus de chats militaires, religieux, politiciens, policiers, sectaires, idéologues, banquiers, inspecteurs du fisc, dealers de drogue, alcolos ou marchands d’armes... Pas non plus de chats notaires, pas de chats huissiers, Bref, les chats n’ont pas de ces fonctions ou de ces errements qui depuis des millénaires, pourrissent l’humanité, la massacrent, la torturent, ou au  minimum la font ch... grave et tout ça pour rien... 

Et oui, une vie de chat consiste à pioncer, à être tout le temps aux aguets si une vibrisse le met en alerte, à jouer avec des papiers de bonbon et à bouffer. Justement d’ailleurs, les seuls moments où les félins peuvent tuer, c’est pour bouffer. Chat-peau les chats ! Nota pour les créateurs de l’humanité : raté les mecs, à refaire... 

 

(1) L'Amour médecin est une comédie-ballet en 3 actes et en prose écrite par Molière sur une musique de Jean-Baptiste Lully. C'est la première pièce mise en scène par la troupe de Molière comme troupe du Roi Louis XIV.
(2) Réchapper d'aprés le dictionnaire Larousse signifie échapper par chance à un danger grave

les dernières mises en ligne