micetto responsive
nos histoires

Dès potron-minet…

12/09/2013
Dès potron-minet…

C’est étonnant le nombre de locutions ou d’expressions dans lesquelles apparaissent les chats. Celle-ci par exemple, « dès potron-minet » qui signifie très tôt, à l’aube. 

Comment en est on arrivé là ? Le minet oui, mais potron ? Alors décortiquons… 

D’abord le plus facile, le minet. Le mot vient du gallo-roman, où la mine est le nom populaire du chat. Le gallo-roman, c’est la langue du populo quand le romain, le latin en somme, s’est mélangé au parler celte gaulois. Et ça a mis un paquet de temps à se mettre en place, la langue française qui en en est issue, l’ordonnance de Villers-Cotteret, de François Premier, qui institue la langue française comme officielle, date de 1539 ! Quand on sait que les Romains ont envahi la Gaule sous les ordres de César, en quarante avant JC, on se dit que vraiment, ça met du temps… 

Bon, va pour la mine. Mais on le rappelle, c’est du langage populo ! 

Mais pourquoi potron, pourquoi tôt ? 

Bon je passe vite sur l’expression pochtron-minet inventée par ma génération de fêtards, qui signifiait qu’en sortant de boîte vers six heures du mat, les minets que nous étions étaient bourrés !  

Cette expression là est explicable en une ligne… 

Alors potron… Le Littré, qui fait quand même autorité en la matière, y voit une déformation de paître. La bouffe. Donc le potron minet serait le moment où le chat va chercher sa nourriture et ceci est attesté par mon malheureux fils, moi, père indigne, je ferme ma porte, qui voit son lit envahi à six heures du mat, les chats faisant un ramdam pas possible jusqu’à ce que leurs gamelles soient pleines. 

Mais… 

Mais de doctes linguistes ont remarqué qu’au 18ème siècle, en Normandie, on disait poitron-jacquet.  Chez les normands, le jacquet est l’écureuil. Et en effet l’animal se lève tôt pour aller bouffer. Mais le poitron n’est plus la bouffe mais ce que le parler popu dénomme le trou de balle. Poitron-jacquet est donc l’heure, forcément matinale, où l’on voit apparaître l’écureuil la queue dressée, il va bouffer mais la queue en l’air, puisqu’il a tout le temps la queue en l’air ! Et donc on voit son poitron. 

Comme le dix-huitième siècle est aussi celui où l’urbanisation se développe au détriment des campagnes, le jacquet s’est fait plus rare et le minet plus fréquent, l’expression qui est restée est donc dès potron-minet. 

Voilà, désormais, à la question « que signifie dès potron-minet ? »  vous ne pourrez plus répondre … « je donne ma langue au chat… ! »

les dernières mises en ligne