micetto responsive
nos histoires

l'histoire de Nenette : une bien triste histoire.

08/11/2017
l'histoire de Nenette : une bien triste histoire.

Aujourd'hui, je vais vous raconter une bien triste histoire, celle de Nénette, écrit Brigitte Tonini-Bossi.

Nenette est la seule chatte que je n'ai pu sauver. Il y a un an, en novembre 2016, je suis invitée chez des amis. La soirée se passe très bien et alors que j'aide cette amie à débarrasser la table et à faire la vaisselle, celle-ci me dit ; “Regarde par la fenêtre, tu vois ce chat en face devant l'immeuble, cela fait une semaine qu’il est là. C’est une chatte et elle est malade. Elle va certainement mourir". Je  regarde alors et lui dis "Mais personne ne fait rien pour elle ? "Non me rétorque-t-elle, ses maîtresses sont parties il y a deux ans et depuis elle attend devant l'immeuble. Une dame s’en est occupée mais malheureusement depuis peu elle est malade”
Alors je descends, je vais la voir, je sonne chez les gens, je prends des renseignements et j’apprends qu’effectivement, elle attend là depuis 2 ans certainement le retour de ses maîtres. Hélas elle est malade depuis un mois.
Le lendemain j'appelle une amie et on décide de la trapper pour la faire soigner car elle est sauvage . Nous y allons tous les jours mais c’est impossible de la capturer. Pourtant nous  sommes patientes. Mon amie après son travail le soir vient la soigner et la couvrir avec des couvertures. Nous lui avons installé un couffin devant l'entrée de l;immeuble. Quand nous sortions le soir à 1 h du matin, nous passions la voir. On la couvrait on lui donnait à manger mais c’était toujours impossible de la capturer. Quand vint le jour de Noël, je suis allée lui donner à manger et j’ai essayé à nouveau de l'attraper.Cette fois-ci, j’ai réussi ! je l'ai alors immédiatement emmenée chez le vétérinaire. La nouvelle fut très dure. En effet, ce dernier nous a déclaré qu'elle avait la PIF humide en  dernière phase. Il nous a conseillé alors de l'endormir. Autant vous dire que j'étais décomposée. C’est le Noël le plus triste de ma vie.
Mon amie de l'association la Comp'ani me dit "Brigitte elle souffre, il faut abréger ses souffrances". C’est ainsi qu’à contre-coeur, je dis oui. Tous ces efforts pour l’apprivoiser,réduits à néant. Un mois de trappage en vue de la sauver pour arriver à ce soir de Noël si triste. C'est la première fois qu'on n'a pas pu sauver un de nos chats. Je maudis ses maîtres qui l'ont abandonnée. Elle a attendu pendant 2 ans devant l'immeuble qu'ils reviennent et elle en est morte. Je raconte son histoire car mes amies veulent lui rendre hommage. Nous l'avons baptisée Nenette. "Nénette tu nous a marquées à vie toi, qui est restée fidèle jusqu'au bout".

Brigitte Tonini-Bossi

 

Enfin n'oubliez pas qu'aimer notre page Facebook est un moyen de développer la notoriété de Micetto et par là, la possibilité de pouvoir contacter plus de monde  et cela est bien utile lorsqu'il s'agit par exemple de faire adopter des chatons. En effet plus il y a de "j'aime" sur une page Facebook plus les annonces et messages de cette page sont diffusés à un grand nombre de personnes. Pour résumer l'importance de la diffusion sur facebook est liée au nombre de "j' aime" de la page. Dernier point rappelons que Micetto n'a aucune vocation commerciale et que sa seule raison d'être est la protection et l'amour des chats.

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats

  

les dernières mises en ligne