micetto responsive
nos informations de dernière minute

Hommage à un chat des rues par Célia Hoerter.

Hommage à un chat des rues par Célia Hoerter.

Rocky est ce beau rouquin sur la photo. C’était un mâle sans malice et extrêmement gentil qui venait manger chez moi depuis des années. Jamais il ne me laissait l’approcher. Il semblait parfois hésitant, cherchant à se rapprocher avant de rebrousser chemin, en fier chat errant qu’il était.

Ses yeux me regardaient l’air de dire « je peux ? » et pourtant son corps refusait la proximité du mien. J’ai beaucoup appris sur les chats Harets et errants.Je sais maintenant que leur "sauvagerie" n’a d’égal que leur désir d'être enfin accepté et parfois pour certains à la longue d’être aimés voire cajolés. 

J’ai fini par apprivoiser Rocky. Je voyais un potentiel chez lui et je savais qu’avec de la patience, j’obtiendrais sa confiance. Rocky n'avait pas eu la vie facile, il était arrivé un soir avec le nez complètement écorché, un hiver avec les chaussons gelés ; je lui avais laissé mon garage ouvert avec une moquette et une couverture sous ma voiture, puis au bout d'un moment voyant qu'il osait, j'avais mis un grand carton contre la voiture pour le couper du vent. Il était toujours plein de saletés ou de croutes mais je n’arrivais pas à l’approcher. Ensuite dehors il a commencé à se frotter à moi et accepter des petites caresses, que je le soigne et le brosse puis repartait placidement; il n'acceptait pas la niche que je lui avais mise et attendait que je parte pour rentrer dans le garage.

Il est pourtant entré chez moi un soir alors que j’avais laissé la chatière ouverte et je l'ai entendu manger discrètement dans la gamelle de la cuisine. Mes autres chats le toléraient dans le jardin et n'ont pas réagi, alors j'ai laissé faire.

Lorsque je l’ai vu dans le couloir en me levant le matin mes yeux se sont embués de larmes ! Il était là, sur le seuil de l’entrée, déstabilisé d’être pour la première fois de sa vie à l’intérieur d’une maison., surpris de ne pas être chassé; Il a regardé longtemps et fixement le plafond, tournait sa tête vers la chatière prés à fuir

Puis au fil des jours je l'ai laissé gagner du terrain et il s'est installé sur une chaise de la cuisine qui avait un coussin!!! et un soir il s'est planté devant moi ,,j'ai tapoté ma cuisse et il est grimpé sur mes genoux et là il m'a montré sa reconnaissance et tout l'amour dont il avait manqué !

Ce chat n’avait jamais connu ce que c’était que d’être dans une maison, au chaud. Il n'avait surement connu que les cris après lui , peut être les coups!!

J’ai trouvé ces moments avec lui extrêmement touchants et j’en ai voulu à ceux à cause desquels il a eu cette vie si dure, à ceux qui avaient croisé sa route sans essayer de l'aider!!!! 

Malheureusement Rocky était condamné , je l'ai appris en voulant le faire stériliser et identifier!! Le vétérinaire l'a testé et examiné et m'a dit "Ce chat est venu mourir chez vous , il est venu vers vous parce qu'il savait qu'il pourrait mourir en paix et en plus vous lui avez apporté du réconfort"

Alors Rocky là où tu es, saches que tu faisais partie des oubliés avant qu'on se rencontre, mais moi je ne t'oublierai jamais!!

Célia Hoerter

Lire également l'hommage que nous avions rendu à l'auteur de cette trés émouvante histoire de chats Célia la reine des chats libres. 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats

La page Facebook de cette grande amie des chats qu'est Célia Hoerter